CANTAL : MARCHAL EN VÉLOS ELECTRIQUES

Aujourd’hui, on vous emmène à nouveau en Artense à la découverte d’un nouveau parcours : Marchal en vélos électriques (retrouvez notre itinéraire pour découvrir l’Artense en vélo électrique). Cette activité a été réalisée en partenariat avec l’Office de Tourisme de Sumène Artense

Informations pratiques pour découvrir Marchal en vélos électriques :

Découvrir Marchal en vélos électriques :

Marchal vélos électriques

Tout d’abord, le départ se fait depuis la place de l’église de Marchal. Il est facile de se garer dans le village. Une grande place à l’entrée du bourg permet de trouver une place sans soucis. Dans le cas de notre test, nous sommes partis de l’Office de Tourisme de Champs-sur-Tarentaine où se trouve l’un des pôles de location de VTT électriques du territoire de Sumène-Artense. Aussi, il est possible de rejoindre le point de départ de la randonnée en passant, comme on nous l’a conseillé par le lieu-dit Perols.

Check-up du départ:

  • Batterie : chargée
  • Vélo : gonflé 
  • Coureur : bien protégé (casque + gants) 

Et c’est parti pour cette randonnée de 15 km autour de Marchal. Ce parcours vous fera découvrir les diverses richesses du territoire, du petit patrimoine au grand paysage.

Le début du parcours se fait sur des portions de routes au milieu des bois en direction des Chalets de l’Eau Verte, lieu de vacances où vous sont proposées des locations dans des petits chalets plein de charme en pleine nature.
Ensuite, prendre à gauche le petit chemin bordé de murets en pierre juste avant d’arriver aux chalets. Ce petit chemin est certes étroit mais facilement praticable avec les vélos électriques, sans quasiment aucun effort ! Ce chemin arrive sur la route principale, qui relie Marchal au Lac de Lastioules. Juste avant d’arriver sur celle-ci, une petite bosse vous fera faire un effort un peu plus prononcé ! Attention à ne pas débouler trop vite sur la route !!
Puis, on arrive au lieu-dit Lavaissière. On y trouve quelques petites maisons qui bordent la route. Après avoir effectué 350 mètres sur la route, il faut prendre une petite route étroite sur votre gauche. Soyez prudent en traversant la route. Ensuite, on regagne après avoir traversé la dernière maison du lieu-dit, un bois où un chemin forestier est facilement praticable en direction de La Pausetie.

Le parcours continue légèrement vallonné en direction du Lieu-dit La Malboudie et de Jalandrieux. Il faudra emprunter les barrières sécurisées pour accéder à la suite du parcours donc pensez à bien les refermer après votre passage. Puis, on passe sur un petit chemin un peu plus difficile entre deux murets. L’étroitesse du parcours avec les différentes pierres sur le chemin rendent l’avancée en côte difficile. A la fin de la portion délicate, vous aurez peut être la chance comme nous, de rencontrer deux magnifiques ânes curieux de nous voir passer ici.
 
Puis, pour la suite, il faut reprendre un chemin de cailloux en direction de Jallandieux. Une petite portion de route en côté vous permettra d’accéder au plus haut point du parcours, à 908 mètres. 

Enfin, une fois Jallandrieux passé, il faut continuer jusqu’au lieu-dit Puy Duran. Une descente un peu plus délicate est à appréhender avec prudence. Une fois Puy Duran passé, on tourne à droite, on reprend une petite route en direction de La Pignole. Depuis Jallandrieux, ce n’est qu’une succession de descentes. Elles ne sont pas de refus après ce début de parcours plutôt pentu. 

Après La Pignole prendre le long du bâtiment agricole et vous aurez encore une fois la chance de croiser peut être les belles Salers, race typique de la région, aux grandes cornes.

La fin du parcours se passe sur de jolis chemins. A la fois des chemins herbeux et des passages dans les sous-bois nous ramènent au point de départ. Puis, l’arrivée à Marchal se fait par une portion de petite côte mais n’oubliez pas qu’en haut de cette côte se trouve la fin du parcours ! Donc foncez ! 

Encore une fois pour ce deuxième volet sur le blog et le VTT électrique en Sumène-Artense, c’est réussi ! Une vraie facilité tout au long du parcours pour finir sans peine l’effort. Maniabilité, efficacité sont au rendez-vous avec les vélos que vous propose l’Office de Tourisme. 
Mais qu’en est-il de la batterie nous demanderez-vous ? 67% à la fin du parcours ! de quoi imaginer sortir des sentiers battus et découvrir encore plus les merveilles que nous offre cet endroit du Cantal. 

Merci à Bénédicte de l’Office de tourisme Sumène-Artense pour la réalisation de ce partenariat. 

N’hésitez pas si vous avez des questions sur l’utilisation de ces vélos.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.