CENTRE HISTORIQUE DE TURIN

ARRIVÉE

La capitale du Piémont nous accueille un dimanche. Après quelques heures de route, nous voilà arrivé et nous entrons dans la ville par la Porta Palazzo. Des stands conçus de bois et de métal sont en train d’être démonté. Sur le moment, nous ne savions pas l’ampleur du marché qui s’était tenu ici. Un passage sur ce lieu le lendemain matin apportera les informations nécessaires. Ce marché est le plus vaste d’Europe et regroupe près de 1000 marchands (alimentation, textile, quincaillerie en tout genre…). Certes, il s’agit là d’un marché typique, coloré, où se mêlent plein de saveurs, mais une toute autre image apparaît en début d’après-midi. Ce lieu laisse alors place aux produits périmés ou abîmés et des pyramides de cagettes et déchets en tout genre. Une toute autre facette et de nombreuses odeurs nouvelles ! Les services de nettoyage, équipés de camions et de puissants jets d’eau nettoient tant bien que mal cela puis, en fin d’après-midi les stands sont remontés pour le jour suivant.
 
Heures d’ouverture : du lundi au vendredi entre 7 et 8 h et jusqu’à 13 heures 30 ou 14 heures environ ; le samedi toute la journée jusqu’à 18 heures.

LOGEMENT

Notre hôtel se situe Via Volpiano, à côté de Corso Vercelli, une artère qui penêtre Turin du nord jusqu’à la Porta Palazzo. Bien situé, il n’est qu’à 4 arrêts de Tramway Ligne 4 du centre historique. Attention, aucun distributeur de ticket et aucune possibilité d’achat à bord n’est possible. Il vous faudra les acheter dans des bureaux de tabac par exemple sous peine d’amende. Il est assez facile de se loger à Turin. Les sites tels que : booking, AirB&b, tripadvisor etc… regorge d’offres de logements. Attention au stationnement dans le centre de la ville. Une zone à trafic limitée (ZTL) est mise en place et il est impossible d’y rentrer sous peine d’amende si la plaque d’immatriculation de votre voiture n’est pas enregistrée. Si vous logez dans un hôtel, celui-ci doit, préalablement communiquer votre plaque pour que vous puissiez rentrer dans la ZTL. Dans le quartier où nous avons loger, à 20min en tram du centre historique, les places étaient gratuites et relativement disponibles.

CENTRE HISTORIQUE

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste, Piazza San Giovanni, Turin. Début de la construction : 1491 – Date d’ouverture : 1498
La cathédrale Saint-Jean-Baptiste est la plus connue avec la Basilique de Superga (article). Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi : 7h00-12h30 / 15h00-19h00 samedi et dimanche : 8h00-12h30 / 15h00-19h00
L’intérieur vaut le détour, notamment pour observer le Saint Suaire ; une reproduction, l’original était conservé dans un autre endroit. Une église parmi tant d’autre dans la ville. Elle n’est pas nécessairement la plus décorée mais elle draine de nombreux pèlerins.

Piazza Castello En continuant de déambuler, à deux pas de la cathédrale, on arrive sur la Piazza Castello. On y retrouve le Palais Madame, le théâtre royal (Teatro Regio) ainsi que la bibliothèque royale de Turin. La place est grande, la deuxième plus grande de la ville. Des jets d’eau et des statues animent le centre de la place où des jeunes enfants prennent plaisir à courir dedans par la grosse chaleur qu’il fait. La place est bordée par de façades riches.
Depuis cette place, on accède à la Via Giuseppe Garibaldi et la Via Roma : deux rues où on peut retrouver plein de commerces en tout genre pour faire les boutiques pendant votre séjour En face de chaque magasin, on trouve  des petites vitrines sur les piliers ! Nous avons préféré la Via Giuseppe Garibaldi qui est entièrement piétonne et beaucoup plus agréable à arpenter. La Via Roma quant à elle est agréable par son jeu d’arcades. Des arcades que l’on retrouve à de nombreux endroits dans la ville, de coin profiter de la ville même par temps de pluie (24km au total dans la ville).

Piazza Carlo Alberto On arrive ensuite sur une place qu’on a beaucoup apprécié de part sa taille plus petite et ainsi plus intime et plus appréciable dans son ensemble : la Piazza Carlo Alberto. On retrouve en son centre la statue équestre de Charles-Albert de Sardaigne.  On y trouve la Bibliothèque Universitaire et le Museo Nazionale del Risorgimento (musée historique).

Piazza San Carlo Les places se succèdent au fil du parcours. On arrive sur une nouvelle place face à deux églises. Ici aussi les façades sont sublimes. Au bout de la place, on trouve symétriquement deux églises,San Carlo Borromeo(celle de droite) et Santa Cristina (à gauche)

Piazza Carlo Emanuele II On finit notre journée  par la Piazza Carlo Emanuele II où se trouve l’église Santa Croce : petite place de forme carrée avec la présence de la verdure où circule le tramway emblématique de la ville de Turin. Cette photo résume à elle seule les charmes de cette ville.
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.