Découvrir la presqu’île de Quiberon

Presqu'île de Quiberon

Après notre étape sur l’île de Groix, notre passage à Lorient, direction le sud de la Bretagne vers Auray, toujours dans le Morbihan (retrouvez tous nos guides sur le Morbihan ici). Nous avons passé la journée sur la presqu’île de Quiberon en commençant par un arrêt à Carnac. On vous invite à nous suivre à travers cet article et partager avec nous nos découvertes de cette journée. 

Que faire durant une journée sur la presqu'île de Quiberon ?

Alignements de Carnac :

Avant de nous rendre sur la presqu’île de Quiberon, nous faisons une halte devant les célèbres alignements de Carnac. Ce ne sont pas dix, ni cent mais trois mille menhirs qui se dressent sur quatre kilomètres. Ce site mégalithique est unique au monde. L’origine de ces menhirs est estimée à 4000 ou 3000 ans avant JC. Comme vous le savez, ces géants de pierre n’ont pas encore révélé tous leurs secrets. 

Centre-Ville de Quiberon :

Le centre-ville de Quiberon n’est pas très grand. Il est agréable de se promener le long de la grande plage et de faire quelques boutiques. On y trouve de tout ! Nous avons beaucoup aimé la Rue de Port Maria. De petites ruelles perpendiculaires s’ouvrent vers l’océan. Même les poissons nous indiquent le chemin ! 

🚗 Le point le plus complexe pour visiter le centre-ville, c’est le stationnement. Pour une courte durée, on vous conseille de vous garer au parking de la place du Varquez. La première heure est gratuite mais attention les tarifs montent vite !! Sinon, le parking des îles sera le plus adapté pour une durée plus longue. 

Pointe du Conguel :

Après avoir parcouru rapidement le centre-ville, nous nous rendons au point le plus au sud de l’île en direction de la Pointe du Conguel. Un chemin fait le tour de la pointe. C’est un endroit très agréable pour se promener. Du bout de la pointe, on a une superbe vue sur l’entrée du Golfe du Morbihan mais également sur Belle-Île et les îles d’Houat et d’Hoedic. Le retour se fait avec une vue sur l’anse du Conguel, les plages sauvages jusqu’au fort Neuf. 

Château Turpault :

🏰Lors de votre venue à Quiberon, vous ne pourrez pas passer sur la pointe Beg-er-Lann sans voir le manoir. Atypique part son architecture anglo-médiéval, ce bâtiment a été construit au début du XXeme siècle et a résisté à un incendie lors du départ des soldats allemands qui l’occupaient pendant la seconde guerre mondiale. Il est possible de faire le tour du château, mais il est impossible de le visiter. En effet, il s’agit d’une propriété privée qui est  apparemment en très mauvais état. 

La Côte Sauvage :

Sur la presqu’île de Quiberon, on observe deux types d’ambiance. La côte est se comporte plutôt de plages de sable fin, d’une mer calme. Elle est donc plus propice à la détente et l’horizontalité de la mer répond à celle des longues étendues de sable. 
A l’opposé, battue par le vent et les vagues, la côte ouest porte bien son nom : La Côte Sauvage.  Ici, pas de plages de sable mais des falaises 
abruptes, verticales, qui montrent la rugosité de cette côte. Son côté sauvage, ses paysages variés, sa communion avec la nature et les éléments nous a plus attiré.

Le Trou du Souffleur :

Le Trou du Souffleur constitue une faille dans les falaises et se situe entre deux criques sur la Côte Sauvage. Pour s’y rendre, il faut suivre le chemin côtier après les vestiges d’un blockhaus jusqu’à une énorme faille dans le rocher. C’est lui : le Trou du Souffleur ! 
On doit vous avouer, lorsqu’on a vu ce nom sur la carte, on pensé, qu’on allait entendre un bruit généré par les vagues qui pénètrent dans une cavité étroite. Mais il n’en était rien en finalité. La beauté de cette faille, qui rentre dans les terres sur laquelle une maigre végétation essaie de s’accrocher aux rochers, suffit pour valoir le détour. 

Arche de Port Blanc :

On continue notre balade le long de la Côte Sauvage et on arrive à l’Arche de Port Blanc. Emblème de la presqu’île de Quiberon, cette curiosité de la nature est le fruit de l’érosion maritime. Malheureusement, il n’est plus possible d’accéder sur la plage qu’il enjambe. En effet, le site est menacé et l’arche est même en train de disparaître. Un lieu magique va s’effacer d’ici quelques années.

🚗 Pour accéder au sentier qui longe la côte qui permet d’admirer l’arche, on trouve un parking à deux cents mètres. Il n’y a plus le temps d’attendre, allez le voir ! Au coucher du soleil, le spectacle doit être magnifique ! 

Pointe du Percho :

On termine notre itinéraire le long de cette magnifique Côte Sauvage par la Pointe du Percho. L’avancée sur la mer permet de regarder en arrière et d’admirer la Côte Sauvage et quasiment tous les endroits où nous sommes passés juste avant. On aperçoit au loin Belle-île où nous avons prévu de nous rendre pour notre prochaine étape. On voit également l’île de Groix, où nous sommes déjà allés. 

Informations pratiques pour découvrir la presqu'île de Quiberon :

Où manger sur la presqu'île de Quiberon ?

Pour prendre un repas, le midi ou le soir, nous vous conseillons de vous rendre au Bateau Ivre. Le restaurant se situe au bord de l’eau et propose une cuisine et un service de qualité. Vous y trouverez plein de spécialités locales. On vous conseille d’y aller le soir et de profiter du coucher de soleil sur la terrasse du restaurant. 

Nous espérons que notre guide vous aidera pour découvrir la presqu’île de Quiberon. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous les demander.

Comments

  1. Kelly

    De très beaux souvenirs de Quiberon et des nombreuses vacances en famille passées. J’espère pouvoir y amener ma fille l’année prochaine et lui faire découvrir ce coin de paradis.

    1. Post
      Author
      LesCompagnonsExplorateurs

      C’est une super idée de faire découvrir des coins qui nous sont si chers à nous enfants. On espère que tu pourras y aller l’année prochaine et que vous passerez de super vacances 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.