DÉCOUVRIR L’ARTENSE EN VÉLO ÉLECTRIQUE

En ce dernier week-end de septembre, on décide d’aller prendre l’air et faire un tour de vélo comme on en a l’habitude. Mais cette fois les règles sont changées ! Pour que madame suive plus facilement monsieur, on décide de louer un vélo électrique. Direction Ydes dans le Cantal au pôle location qui permet de louer des vélos électriques (également il est possible de louer des rollers, des VTT/VTC, des trottinettes). Ce centre de location se situe juste à proximité de la Piste Verte : une ancienne voie ferrée reliant Paris à Aurillac qui a été convertie en Piste Verte, une piste goudronnée, sans voiture ni moto, idéale pour profiter avec des enfants des joies du vélo et autres modes de transport en tout genre. On y retrouve même à plusieurs endroits sur le parcours des accessoires de remise en forme ! (distance totale de la piste : 14km). http://www.pisteverte-cantal.fr/
(carte en fin d’article).

Les vélos proposés sont des DIRT-E +3 fourche débattement 120mm, freins à disques, 9 vitesses et surtout 4 modes de fonctionnements : 
– OFF : moteur désactivé
– ECO : légère aide
– NORMAL : une aide déjà bien suffisante
– SPORT : là ça pousse vraiment bien !
 
De bonnes chaussures, des gants, une tenue adéquat et un casque sont conseillés pour la pratique ! On décide de faire le parcours proposé gentillement par la personne qui nous a reçu au pôle location : parcours n°7 “sur la route des Templiers ” Difficulté : Difficile.

Autant se lancer à l’assaut du circuit le plus dur pour vraiment tester l’efficacité du système. Le parcours débute sur la piste verte, mode OFF activé, pas besoin d’assistance. La piste verte est relativement plate, on a des pentes uniquement de 3% au maximum, le revêtement est idéal. L’unique contrainte sont les passages à franchir à chaque fois que la route coupe la piste, c’est relativement étroit mais au moins, la sécurité est au rendez-vous. On attaque ensuite après avoir traversé la D922 la côte de Bassignac à Sauvat. On passe de 400m à 542m en 3,8km. La route serpente en de sublimes lacets. 

 Ici, après avoir pris la roue du vélo électrique, je m’hasarde à l’attaquer à fond mais peu de temps après, le vélo à assistance reprend le dessus à une vitesse d’environ 25-28km/h et impossible de le suivre ! Sans effort, je la vois s’envoler ! On se retrouve un peu plus haut, à hauteur du lieu-dit Chavagnac. Le vélo est quasiment monté tout seul en mode SPORT (Bilan : pas mal aux jambes, pas de courbatures, pas d’essoufflement).

Ici on a une vue super sympa sur le Château de Sauvat, sa tour principalement (du XVème). Des dépendances ont été ensuite ajoutées à la tour aux XVIII et XIXème siècles.
 

On quitte ensuite Sauvat. Nous prendrons la D22 pour faire un petit détour vers Saignes. Jusqu’ici, aucune difficulté, la batterie tient le choc. Il reste à ce moment là, encore 89% de batterie ! alors que l’assistance a été utilisée depuis Bassignac. En descente ou sur le plat, lorsque la vitesse atteint et dépasse les 25km/h, l’assistance se désactive automatiquement. Le vélo est assez lourd, 21kg mais au final ce poids ne se ressent pas vraiment, uniquement peut être lors des manoeuvres à faibles vitesses, et encore ! On arrive petit à petit à Saignes, où, sur une butte se dresse fierement une chapelle du XIIème siècle. Elle domine le village. Autrefois, un château se dressait sur cette colline. Il est reste uniquement donc que la chapelle Notre-Dame du Château. La montée se fait depuis la place du village. Le chemin pour accéder au sommet est bien indiqué. Ca monte fort, en lacet, sur un petit chemin étroit.

 En VTT ça monte doucement même s’il faut appuyer fort. Avec l’assistance, alors que la moindre côte en vélo classique parait inaccessible, ça monte facilement ! Attention à ne pas s’arrêter en montée, il est difficile pour repartir de “lancer” les kilos du vélo.

 On rentre ensuite direction Ydes pour rendre le vélo électrique. Pratique : le vélo dispose d’un écran digital de grande taille où l’on peut voir la charge de la batterie (pour pas finir le parcours à sec ! ) la vitesse instantanée, la vitesse moyenne ainsi que le temps de parcours !

On recommande le vélo électrique pour toute personne étant un peu juste au niveau vélo pour pouvoir accéder à des parcours variés et plus compliqués sans se fatiguer ou tout simplement pour suivre quelqu’un d’un niveau meilleur. A la fin du parcours, il reste encore + de 70% de la batterie ce qui est largement suffisant sachant que la batterie a été utilisée une grande partie du temps.

Toutes les informations sont disponibles sur le site : http://www.pisteverte-cantal.fr

Nous vous recommandons vivement cette activité! renseignez vous sur les tarifs, les horaires d’ouverture etc…

Petit + : le personnel est vraiment super sympa !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.