GORGES DE LA DORDOGNE St-Projet à Gratte-Bruyère

Du Pont de Saint-Projet au bélvédère de Gratte-Bruyère

La Dordogne qui prend sa source au Puy de Sancy à 1774m et qui se jette dans l’estuaire de la Gironde à Bordeaux permet d’admirer des magnifiques paysages.
On a choisi de vous emmener sur une balade de 10Km au fil de la Dordogne entre le Pont de Saint-Projet et le Belvédère de Gratte-Bruyère sur la commune de Sérandon. Le point de départ se situe à 10km de Mauriac (Cantal) et le point d’arrivée à 10km de Neuvic (Corrèze). Nous resterons en Corrèze tout le long de cette balade.

Itinéraire de ce voyage au fil de la Dordogne

#1 Le pont de Saint-Projet

Pour cette itinéraire, nous vous conseillons d’accéder au pont de Saint-Projet par la commune de Mauriac.
Un dernier pont, et vous voilà sous un tunnel. Court, sombre, ce dernier marque le début cette balade. Au bout du tunnel, la lumière et également le pont de Saint-Projet qui permet de passer au dessus de la Dordogne, de relier Mauriac à Neuvic, le Cantal à la Corrèze.

Mais avant de franchir ce pont, on vous propose de revenir sur ce qui a été à l’origine de ces nombreux ponts sur la Dordogne et plus particulièrement des Pont de Saint-Projet, le Pont des Adjudants et le Pont de Vernejoux. Les paysages, tels que vous pourrez les découvrir lors de cette balade sont en partie le résultat de différentes installations EDF sur le cours d’eau de la Dordogne. Villages enfouis, paysages restructurés, biodiversité préservé, on vous propose à travers cette ballade, une véritable découverte entre mémoire matérielle et immatérielle, vestiges du passé et impacts de telles installations.

Respectivement le Pont de Vernejoux et le Pont de Saint-Projet (début 1900)

Le pont de Saint-Projet a été construit sur la Dordogne en 1945 suite à la construction du barrage de l’Aigle. C’est un remarquable pont suspendu au dessus du village noyé de St Projet du Désert. L’ouvrage comporte une seule travée de 195 mètres de portée avec une chaussé.

Vous pouvez vous garer, quand vous arrivez au pont par le Cantal, sur une petite plateforme aménagée, juste à l’entrée du tunnel. Ensuite sur le côté du tunnel, vous trouverez un petit chemin qui permet d’accèder sur le haut du tunnel et ainsi pouvoir contempler en plein dans l’axe l’ouvrage. Attention, ce n’est pas un endroit sécurisé. Le chemin est étroit, pentu et le vide est proche. Soyez donc prudent si vous vous y aventurez.

Si vous vous rapprochez du pont, on peut voir les articulations du pont entre les piles et le tablier. Aussi, on aperçoit une passerelle qui est sur poulies et qui sert à la maintenance du pont. Elle se déplace sur toute la longueur de celui-ci.

#2 Le pont des Ajustants

En repartant du Pont de Saint-Projet, prenez la première route à droite et vous arriverez au pont des Ajustants qui surplombe la Triouzoune. Vous continuerez par une magnifique route qui longe l’eau. Vous pourrez voir sur votre droite le Rocher de Louis XVI. Cette étrangeté géologique domine la Dordogne. Ce nom lui a été donné car il est censé rappelé la tête du roi.

#3 Le Belvédère de Gratte-Bruyère

On arrive enfin au site de Gratte Bruyère. Garez vous et finissez les quelques 500m à pied. Vous trouverez tout d’abord une table d’orientation très bien aménagée. Continuez le long du sentier pour arriver sur des parties un peu plus sauvage. Attention, le site n’est pas sécurisé et non aménagé. Soyez prudent.On arrive en se frayant un passage sur les rochers face à la rencontre de la Sumène et de la Dordogne et la retenue du barrage de l’Aigle. La verticalité du site se confronte à l’horizontalité de l’eau et nous offre un spectacle sublime. Nous y revenons souvent et le paysage est toujours différent.

Venez sur le site même par un jour où il y a légérement de la brume et vous découvrirez un paysage des plus sauvages et authentiques.
Prenez le temps, le temps de contempler ce que nous offre la nature. Le débit de l’eau est calme. L’eau sillonne au fond de la vallée et nous invite à un instant de plénitude.

Observer, ressentir l’émotion face à ce paysage. Rien ne semble pouvoir affecter la beauté du lieu, ni même le temps qui passe.

On vous propose de retrouver un témoignage poignant d’une habitante de Saint-Projet au début des années 1940 qui permet de mieux comprendre le lieu du Pont de Saint-Projet.
Cliquez ici pour découvrir cette histoire.

Comments

    1. Post
      Author
  1. Juliette

    Merci pour ce partage !
    Je n’aurais jamais pensé qu’il y est des coins si jolis en Corrèze !
    Hâte de découvir de nouveaux coins grâce à vous 🙂

  2. Comme on est

    Coucou !
    Difficile de croire que ces paysages sont en France ! On oublie bien trop souvent que la France regorge de magnifique paysage comme eux ! Je n’ai jamais été en Dordogne mais tes photos et ton récit me donne envie d’y aller !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.