Incontournables pour un séjour en Camargue

La Camargue est un parc naturel située entre Montpellier et Marseille. C’est ici, que le Rhône se jette dans la mer. Cela crée ainsi des marais d’eau douce. Dans le parc, on trouve de une très grande colonie d’oiseaux, des chevaux, des taureaux, des salins, des villages charmants. Venez avec nous, on vous emmène à la découverte de nos incontournables à visiter en Camargue !

NOS INCONTOURNABLES A VISITER EN CAMARGUE :

🌊 Se balader aux Saintes-Maries-de-la-mer :

Le village des Saintes-Maries-de-la-mer est le point central de la Camargue. Ce village accueil tout les ans, à la fin du mois de mai, le pèlerinage des gitans qui rendent hommage à la Sainte Sara. Il est très agréable de parcourir les différentes petites ruelles piétonnes du centre et de se laisser tenter par les différentes boutiques artisanales que l’on trouve. A l’heure du repas, les bonnes odeurs affluent de tous les côtés ; de quoi trouver son bonheur pour déguster un bon petit plat à l’ombre d’un arbre sur les quelques places que comportent le village. Il ne faut pas manquer non plus, une balade le long de la mer Méditerranée, rythmée par le bruit des vagues.

 

Saintes Maries de la mer

L’église Notre-Dame de la Mer : il s’agit d’une église  romane datant du 14ème siècle. Il est possible de visiter la crypte. On y trouve une chasse contenant les ossement de Sainte-Sara qui, d’après la tradition provençale, était la servante noire des deux Marie et qui est devenue la patronne des gitans. Juste à coté, il y a sa statue qu’on sort durant les processions. Il est également possible de montrer sur le chemin de ronde et de toit de l’église. De là-haut, on a une superbe vue sur les environs. 

Se balader dans les remparts d’Aigues-Mortes :

Le centre-ville d’Aigues-Mortes est encerclé de remparts et de tours. Les tours ont été édifiés au 13ème siècle, afin que la ville devienne une ville portuaire. Cela a permis de rendre le royaume de Louis 11 indépendant des croisades. Le château a été détruit durant la guerre de cent ans. Aujourd’hui, il ne reste que es remparts de 1643 mètres de périmètre, ses trois tours d’angles et ces deux tours de flanquement. Lorsque l’on rentre dans l’enceinte de la ville par l’une des cinq grandes portes, on se sent de suite immergé dans l’histoire médiévale de cette cité. Il est possible de visiter les remparts. Ils offrent une très jolie vue sur les salins d’Aigues-Mortes. 

Il est aussi agréable de déambuler le long du Canal du Rhône à Sète. Vous arriverez sûrement au village d’Aigues-Mortes en le longeant, puis en le traversant par un petit pont et vous arriverez face aux remparts où la Tour de Constance donne un point de repère à tout le village. 

Découvrir les salins d'Aigues-Mortes :

Les salins d’Aigues-Mortes se situent juste à la sortie de la ville. L’exploitation de sel de mer à Aigues-Mortes remonte à l’Antiquité. Aujourd’hui, une grande partie de la production est vendue par la marque la Baleine qui la propose sous forme de gros sel, sel fin et fleur de sel. En visitant les salins, vous serez surement étonné de voir l’eau d’une couleur rose. Celle-ci varie en fonction du niveau de sel que contient l’eau. 

Il y a plusieurs moyens de visiter les salins :

  • En petit-train : la balade à bord du petit-train dure environ une heure. La visite est commenté par le chauffeur du train. Au milieu de la visite, on descend du train pour gravir une dune de sel. A la fin de la visite, une exposition nous explique le fonctionnement des salins. 
  • A pied : Cette visite dure environ 2h30. On est accompagné d’un guide naturaliste qui explique son travail et la récolte du sel. Cela permet également d’observer la faune et la flore des salins. 
  • En VTT : Il est possible de partir pour une randonnée de plusieurs heures dans les salins avec un guide naturaliste qui explique la récolte du sel. 

🦩 Visiter le parc ornithologique de Pont-de-Gau :

Le parc ornithologique de Pont-de-Gau fait partie des incontournables de la Camargue. Il s’agit d’un parc privé qui est tenu par l’association des amis du Parc. Il s’étend sur une soixantaine d’hectares. Le parc rassemble un grand nombre d’espèces d’oiseaux tels que des flamants roses, des cigognes, des hérons, des aigrettes, etc. Grâce à un entretien rigoureux des marais dont le niveau d’eau est géré par le parc, les oiseaux en migration profitent de cet espace protégé pour se reproduire. Un chemin est aménagé et fait le tour des différents points d’observation. Il faut comptez environ deux heures pour faire le tour en prenant le temps d’observer les oiseaux. 

Nous n’avons pas eu le temps de le caser lors de notre programme, mais pour les amoureux de la nature et des grands espaces, il est également possible de réaliser des randonnées à cheval. Il y en a pour tous les niveaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.