-Road Trip au Monténégro -

A 1h45 de Paris, le Monténégro s’offre à nous ! Un petit pays pas plus grand que le département de l’Île de France qui vous est sûrement inconnu mais qui regorge de merveilles. Des côtes sauvages de l’Adriatique aux villages médiévaux en passant par les montagnes du Durmitor ou encore en découvrant de superbes lacs et le deuxième plus grand canyon du monde : Tara Canyon. Si vous aimez la nature, l’authenticité, la diversité des cultures, ce pays est fait pour vous !  Laissez vous surprendre par la beauté de ce petit pays des Balkans. En tant que touriste, vous serez accueillis les bras ouverts par une population curieuse et sympathique qui ne demande qu’à faire connaître les richesses et les traditions de leur pays. 

0
km parcourus
0
km avalés
0
rencontres
0
endroits visités

Nos guides voyages au Monténégro

Parc National de Biograska Gora

Parc National du Durmitor

Parc National du Skadar Lake

Il est le plus petit des cinq parcs nationaux du Monténégro. Il est situé entre les rivières Tara et Lim. Remarquable par sa biodiversité, c’est l’une des trois dernières forêts vierges en Europe

Le Durmitor est l’endroit idéal pour les passionnés de randonnées et de nature. En effet, les différents points de vue sont magnifiques. C’est sans aucun doute, notre  coup de coeur de ce voyage. 

Un immense lac au pied des montagnes recouvert  pour une grande partie de nénuphars, de fleurs et d’une multitude d’espèces d’oiseaux. 
Ça donne envie non ? 

Les Bouches de Kotor

Niksic - Ostrog

La côte Adriatique

La mer Adriatique s’enfonce dans les terres du Monténégro pour former les bouches de Kotor. Elles offrent des paysages splendides avec les montagnes qui se jettent dans la mer. 

Le Monastère d’Ostrog est toute l’âme de la résistance et de l’identité religieuse orthodoxe du pays. Visible de loin, il est entièrement creusé dans la roche. Un lieu à ne pas manquer en venant au Monténégro. 

De Budva à Ulcinj en passant par Bar, la côté Adriatique offre une diversité de paysages, de cultures et de patrimoines historiques.
Un lieu chargé d’histoire qui suscitera l’intérêt des curieux. 

Voyage au Monténégro : informations pratiques

Les réseaux de bus sont assez bien développés au Monténégro, vous pouvez donc les emprunter pour vous déplacer au sein du pays. Le plus simple reste quand même de louer une voiture. Cela vous permettra alors d’avoir une plus grande liberté aussi bien au niveau du temps, qu’au niveau des villes à visiter et de choses à voir en cours de route.

Pour notre séjour, nous avons choisi de louer notre voiture chez Kombo Car. L’agence propose en plus de la location de voiture, la possibilité de louer un boîtier qui permet alors d’avoir la wifi en illimité. Cela est un réel plus, notamment lorsque les forfaits téléphoniques ne couvrent pas ce pays.

Si vous décidez de louer une voiture, vous n’avez pas besoin de permis international, votre permis français est reconnu et valable. Il vous faut savoir que les routes au Monténégro ne sont pas en très bon état. Il n’est pas rare, de voir des portions de routes (surtout dans les coins isolés) qui ne sont pas goudronnées et qui ont des nids de poules. Il faut également être relativement prudent sur les routes. En effet, les monténégrins ont tendance à rouler vite, à doubler dans les virages sans visibilité. Dans les montagnes, les routes sont plutôt sinueuses et il est difficile de se croiser.

La monnaie au Monténégro est l’euro. Cependant, le Monténégro ne fait pas partie de la zone euro. Par conséquent, les banques appliquent souvent des frais lorsque l’on retire de l’argent dans les distributeurs et lorsque l’on paye avec sa carte bancaire.

Dans les montagnes et dans le centre du pays, il est facilement possible de trouver des Airbnb pour pas très cher (nous on a logé chez l’habitant pour 10 euros par nuit et par personne dans le Durmitor). La côte étant plus touristique, les prix des logements sont un peu plus élevés, mais reste quand même abordables.

Au niveau de la nourriture, il faut savoir qu’il n’y a pas beaucoup de choix de produits dans les supermarchés, qui sont d’ailleurs plus des supérettes. Les prix sont similaires à ceux de France. Si vous prévoyez de manger au restaurant, les prix sont beaucoup plus bas que chez nous. A titre d’exemple, on peut manger une pizza pour 5 ou 6 euros. 

Pour vous rendre au Monténégro, vous n’avez pas besoin obligatoirement d’un passeport, la carte d’identité en cours de validité est suffisante, si vous restez dans le pays moins de trente jours. Pour les séjours de moins de quatre-vingt-dix jours, vous n’avez pas besoin de visa.

Avant de partir au Monténégro, aucun vaccin n’est obligatoire. Toutefois, les vaccins classiques français doivent être à jour. Il est également conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite A (injection 15 jours avant le départ). 

0