TURIN JOUR-3 – LE PARC DORA

En ce troisième jour à Turin, nous nous rendons dans un parc du nord de la ville de Turin, le parc Dora, grand de + de 450 000m². Autrefois, ce lieu était une zone industrielle qui a connu une grande réussite avec notamment des usines telles que Fiat, Michelin (Auvergnats d’origine, nous ne pouvions pas louper ça !!). Peu à peu cette zone a été abandonné à cause de sa proximité avec la voie ferrée et la rivière Dora qui passe non loin de là.

Après un appel d’offre international lancé en 2004, le concours est gagné par la société STS S.p.A (Arch. Giulio Desiderio, Ing. Fausto Gallarello, Ing Marion Berriola….) et du paysagiste Peter Latz ; il est connu pour avoir réalisé de nombreuses reconversions de sites industriels en parcs urbains. Si vous passez en Allemagne, du côté de la vallée de la Ruhr, allez voir également son travail, son engagement et le témoignage que ses réalisations évoquent.                                                                                                       En effet, on retrouve dans cette réalisation au Parc Dora, un intégration du milieu naturel et des structures pré-existantes sur place. Des éléments sont sauvegardés tels que la tour de refroidissement de Michelin, la plus grande structure de décapage et de la chaleur de l’installation d’acièrie Fiat. Les berges de la rivière Dora Riparia possèdent un chemin piéton où il est agréable d’y déambuler.

VITALI LOTTO

On a principalement profité de la zone Vitali, la zone la plus grande du parc (environ 89 000m²). C’est l’endroit où on trouve le plus la présence de préexistence industrielle. Il reste de grands piliers en acier peints en rouge et une partie du toit. Dessous, un immense espace multifonctionnel a été créé. C’est vraiment agréable, tout le monde se rencontre. On trouve un terrain de tennis, de foot, de basket, un skateparc… ). Un jeu de passerelle permet de parcourir cet espace et de profiter d’en haut de l’activité des différents jeunes qui sont en train de s’amuser à courir, danser, jouer. C’est un vrai lieu plein de vie, de jeunesse où tout le monde semble cohabiter parfaitement.
 
Nous avons passé une grande partie de notre temps à marcher sur les différentes parcelles où on trouve aussi différents espaces joliment arborés.

CHIESA DEL SANTO VOLTO

A votre avis? C’est quoi ce truc ???   Un héritage encore d’une activité industrielle ? Une grosse chaudière pour le parc Dora ??
 
Et bien non !!! il s’agit ici de l’édifice religieux le plus récent de la ville de Turin !!
De l’extérieur, nous avons été surpris lorsque l’on rentre à l’intérieur on a à nouveau une belle surprise !!
 
Elle a été réalisé parc l’architecte suisse Mario Botta qui a réalisé également le Musée d’art moderne de San Francisco et de nombreux lieux de culte. Elle se trouve en plein carrefour et créée une réelle nouvelle place urbaine, en continuité avec le projet global souhaité pour la reconversion du site industriel dans son ensemble.

A l’intérieur, comme on vous l’a dit tout à l’heure c’est une grande surprise. Avec ces différentes structures industrielles plutôt froide, l’intérieur contraste. Le bois est omniprésent. Tout, simplement tout est en bois ! Quel endroit chaleureux. Tout est soigneusement pensé et réfléchi. Le travail du bois est tout juste fabuleux.

Fin de ce temps au Parc Dora. Un endroit vraiment qui vaut le détour et qui se trouve à juste 20/25min du centre de Turin pour un dépaysement total et un retour dans l’histoire à l’apogée de l’industrialisation de la ville. Reconversion des anciens sites industriels ? Potentiels en plein centre ville ? De nouvelles pistes de réflexions pour de nombreux sites dans le monde : ici un bien bel exemple !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.