Un week-end en Aveyron Segala

Aveyron Segala

Adeptes de la nature, des grands espaces et des découvertes de notre beau patrimoine, le département de l’Aveyron semble être le territoire idéal qui saura nous ravir par ses richesses. On ne s’était jamais rendus en Aveyron, cela a été pour nous une découverte totale de ce département, l’un des plus grands de France. Ce n’est pas l’endroit le plus visiter et le plus connu du pays, peut être même que certains d’entre-vous ont même du mal à le situer sur une carte de France. 

Venez avec nous, on vous emmène le temps d’un week-end à la découverte du territoire de l’Aveyron Segala. C’est une région, qui se situe à l’ouest du département,  au nord du Tarn et qui a pour limites les cours d’eau du Viaur au sud et de l’Aveyron au nord. On part à la rencontre de magnifiques paysages, d’architectures emblématiques ainsi que d’acteurs du territoire qui nous attendent et sont prêts à nous faire partager leur amour pour ce territoire. 

✏️ Itinéraire pour visiter l'Aveyron Segala le temps d'un week-end :

Nous partons de Clermont-Ferrand pour rejoindre notre point de rendez-vous, Rieupeyroux, où nous attend Julie de l’Office de Tourisme Aveyron Segala. On arrive en plein coeur de la fête du cinéma “Rencontres à la campagne” qui propose chaque année en septembre de jolies projections de cinéma. Nous dégustons un verre de ratafia, apéritif traditionnel de l’Aveyron. Il est réalisé à partir du moût de raisin et de l’eau-de-vie de marc, que l’on mélange  et qu’on laisse ensuite fermenter et vieillir lentement.

Pas de temps à perdre, direction notre chambre d’hôte pour la nuit. Nous en profitons pour admirer un magnifique coucher de soleil sur les paysages vallonnés du Ségala. L’air frais, l’odeur de la campagne et la douceur de cette fin de journée annoncent le ton de ce week-end. Déjà, il nous tarde d’être au lendemain. 

Les Tronques : chambres d'hôtes et Accueil Paysan

Ferme Les Tronques

On arrive à la tombée de la nuit. Régine et Marco nous attendent pour le repas. Après un délicieux apéritif servi sur la terrasse, c’est le moment de partager le repas dans ce qui était autrefois une ancienne écurie. La décoration est soignée et l’ambiance chaleureuse. On se retrouve autour de la table joliment dressée. Un succulent repas est préparé par Régine et Marco. Un bon moment de convivialité autour de spécialités locales. Ils nous racontent l’histoire du lieu, de sa création jusqu’aux soirées les plus folles qui s’y sont déroulées. L’heure passe et il est temps pour nous de rejoindre notre chambre. Elle est très bien restaurée et la décoration est, à l’image des propriétaires, simple et authentique. 

La Chapelle de Murat et le château de Roumégous

A quelques minutes de La Salvetat-Peyrales, partez à la découverte de la Chapelle de Murat avec en arrière plan le Château de Roumégous. La chapelle est située dans la vallée du Jaoul (affluent du Viaur). Accessible après avoir parcouru 500 mètres à pied depuis la route, vous la découvrirez au milieu de son écrin de verdure et autour de laquelle se trouve encore un cimetière. Cette église du XIème siècle n’était plus vraiment entretenue et grâce au travail de bénévoles, elle retrouve peu à peu son état d’origine aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Plusieurs croix attirent notre attention : celles du cimetière mais également celles positionnées sur le toit de la chapelle. 

Depuis la chapelle de Murat, on aperçoit au loin la ruine d’un ancien château. C’est le château de Roumégous, propriété privée qui n’est pas possible de visiter. Il est néanmoins possible de s’en approcher en reprenant la route depuis la  Chapelle de Murat. Cet édifice de 1250 comprenait autrefois quatre tours rondes autour d’une forme rectangulaire. Malheureusement, avec le temps qui passe et le manque d’entretien, il ne reste aujourd’hui que deux tours du château. On peut apercevoir sur les façades de nombreux signes qui annoncent le futur tragique du château si aucun travaux ne sont réalisés. 

Chateau de Roumégous

Chateau de Roumégous

Les gorges du Viaur :

Cheval du roi

Après avoir admiré les paysages depuis les fonds de vallée, il est temps de prendre de la hauteur et d’atteindre des points de vue sur le paysage environnant sauvage et grandiose. Alain, guide randonneur, nous fait découvrir le Cheval du Roi sur la commune de Lescure-Jaoul. C’est un dolmen en granit posé à 623 mètres d’altitude. Les légendes sont nombreuses sur l’origine du nom. Qui du cheval de Vercingétorix ou de François Ier est enterré ici ? 

On trouve deux tables d’orientation réalisées par Michel Bouteiller. Depuis ce site, une belle vue sur le plateau du Segala et sur les champs de maïs s’offre à nous. Certains disent même que depuis ce lieu, on voit le bout du monde ! 

Le cheval du Roi

Le cheval du Roi

Le Segala, souvent appelé le pays aux cent vallées, offre des paysages naturels avec des vues à couper le souffle. Il faut se rendre au point Sublime pour comprendre et observer un paysage vertigineux. En contre-bas, le Viaur, qui fait la limite entre l’Aveyron et en face, le département du Tarn. Approchez avec précautions sur les rochers pour vous rendre compte de l’immensité de ce paysage. La rivière serpente au milieu des arbres, formant des méandres aux formes variées.  

Lorsque vous passez de vallée en vallée, ne manquez pas de vous arrêter au bord des différents cours d’eau qui irriguent le territoire d’Aveyron Segala. Au pont de la Roque, au bord du Jaoul, un superbe endroit est aménagé et permet de faire d’agréables pique-niques au bord de l’eau, de pêcher pour ceux qui le veulent ou encore, quand les conditions le permettent de marcher dans l’eau (prévoyez des chaussures de rivière, les cailloux sont nombreux et coupants). 

Le Jagoul

Sauveté de Rieupeyroux :

Pour les passionnés d’histoire et d’architecture, ce territoire est un lieu propice aux découvertes. La Sauveté de Rieupeyroux a été fondée vers l’an mille par l’abbaye bénédictine Saint-Martial. Construite sur une trame urbaine orthogonale de bastide, c‘est vraiment un endroit très riche et charmant. La Sauveté garantissait à ses habitants une sécurité spirituelle indispensable afin de développer les activités agricoles et les échanges économiques. Christophe Evrard, historien du patrimoine, nous a fait découvrir l’église de Rieupeyroux, également surnommée la cathédrale du Ségala. Elle a été bâtie au XIème siècle, reconstruite au XIIIème et ensuite fortifiée dans le contexte de la guerre de Cent Ans au XIVème siècle. On peut voir ses fortifications sur les façades principales et également observer des assommoirs au dessus des arc-boutants. Un chemin de ronde fait le tour de l’édifice. Cela permettait de voir venir l’assaillant et de l’attaquer d’en haut. C’est une visite insolite et remplie de belles découvertes au plus près du coeur du bâtiment, au milieu de la charpente et jusqu’au clocher. 

Sauveté de Rieupeyroux

Cloche Rieupeyroux

Sauveté de Rieupeyroux

Christophe nous fait également découvrir, au cours d’une déambulation dans les rues de Rieupeyroux, des éléments architecturaux riches et variés. Il faut penser à lever la tête, observer finement et analyser pour décrypter les traces anciennes du passé, souvent témoins de l’époque médiévale. On y trouve des jambages, des fenêtres à meneaux, d’anciennes ouvertures dans les façades. Prenez le temps aussi d’utiliser l’audioguide « Oreilles en balade », cela vous permettra de découvrir de jolis témoignages d’anciens qui vous transporteront dans le temps et vous apporteront la connaissance de certains lieux de la ville. 

Non loin de là, vous pouvez vous rendre à la chapelle Saint-Jean de Modulance. où vous aurez une superbe vue sur les plateaux du Segala. Des documents anciens du XVème siècle, se rapportant à des visites pastorales des évêques de Rodez, mentionnent que la Chapelle est contemporaine de l’Eglise Saint-Martial du XIème siècle. 

Ils font le territoire ... On part à la rencontre d'hommes, d'artisans qui travaillent la matière pour créer de somptueux objets :

✍️ L'écritoire du Segala :

Ecritoire du Segala

Hervé est un véritable passionné du bois. Il s’est spécialisé dans le tournage de stylo en bois. Hervé crée aussi bien des stylos bics, des stylos à plumes, des rollers et des critériums. Tous les stylos sont uniques et différents. Vous pouvez apporter un morceau de bois auquel vous tenez à Hervé, et il vous le taillera en stylo. Il y en a pour tous les goûts. On a beaucoup aimé le principe ! C’est une vraie idée cadeau à offrir à quelqu’un à qui on veut faire plaisir. Un cadeau unique qui sera apprécié et qui pourra se garder car, la totalité des créations sont rechargeables et garanties à vie ! 

🔪 Les forges de modulance :

Couteau Segala

Patrice fabrique des couteaux entièrement à la main de A à Z. A partir du métal brut, il réalise les couteaux selon ses envies et les commandes qu’il reçoit. Patrice est un véritable passionné, timide et réservé, qui partage son amour pour ce métier. En plus de créer les lames en acier, Patrice fabrique également le manche qui est généralement en bois ou bien en corne. Chaque modèle réalisé est unique. N’hésitez pas à lui rendre une petite visite pour découvrir ce savoir-faire que maîtrise Patrice et commandez une ou plusieurs pièces qui sauront trouver une place dans votre cuisine ou dans votre sac de randonnée. 

Prévinquières :

Prévinquieres

Prévinquieres

Situé au bord de l’Aveyron, le village de Prévinquières a su conserver son charme médiéval. Dès l’entrée dans le village depuis Rieupeyroux, on se trouve face un donjon carré (le dernier) et à la porte sud d’accès au village. En s’enfonçant par cette ancienne porte, on observe de magnifiques vestiges du temps passé avec de jolies maisons à colombages. Une promenade nocturne au cœur du village est à faire. Nous avons adoré nous perdre dans les petites ruelles délicatement éclairées qui donnent au village une atmosphère particulière, entre ombres et lumières : une vraie invitation à la rêverie. 

Prévinquieres

Où dormir ? 
Nous avons séjourné chez Irène, une dame adorable qui saura vous accueillir avec gentillesse et bienveillance. Vous vous rappelez la tour carrée dont on vous parlait tout à l’heure ? Et bien c’est chez Irène ! Elle a rénové avec un certain soin un corps de bâtiment de l’époque médiévale et c’est ici même qu’elle vous accueille. Un endroit propice pour une nuit sereine dans un décor médiévale avec le confort d’aujourd’hui. Rendez vous sur son site internet pour découvrir les chambres ! N’hésitez plus, vous avez trouvé votre nid douillet pour votre séjour à Prévinquières. 

Belcastel :

Belcastel

Le village de Belcastel est classé parmi les plus beaux villages de France. Un château, de jolies maisons au bord de l’eau et un pont médiéval traversant l’Aveyron : tel est le cocktail que nous réserve Belcastel. Nous sommes tombés littéralement sous son charme. Le château prend place sur son rocher depuis 1040. La Révolution de 1789 ne l’a pas épargne. Il est pillé et au fil des siècles jusqu’aux années 1980, il tombera peu à peu en ruine. Fernand Pouillon, architecte travaillera pendant 8 ans à sa restauration avec l’aide de nombreux ouvriers algériens. Il est l’une des figures emblématiques de l’Aveyron. On retrouve à plusieurs endroits des œuvres d’art de l’artiste.

Prenez le temps de flâner dans les petites ruelles et de pousser les portes des différentes boutiques artisanales qui s’y trouvent. Nous avons rencontré Thierry, on vous emmène découvrir son atelier. 

L’atelier Berlingot : En vous balladant dans le village de Belcastel, vous trouverez sans aucun doute l’atelier Berlingot. Il s’agit de l’atelier de Thierry qui est potier. Il expose dans son atelier les différentes poteries qu’il réalise. Il produit ses créations sur place, il est donc possible de le regarder travailler. Thierry se fait un plaisir de répondre aux questions sur la fabrication et les techniques qu’il utilise. Si le cœur vous en dit, Thierry peut vous faire essayer la poterie. 

Belcastel poterie

La bastide-l'évêque :

La Bastide l’évêque a été fondée en 1280 par l’évêque de Rodez afin de concurrencer Villefranche-de-Rouergue. Ce village a su conserver tout son charme et son plan typique des bastides. C’est un lieu incontournable pour les amateurs d’architecture, de vieilles pierres et d’histoire.  Sur la place centrale se dresse l’église Saint-DalmasNe manquez pas de déambuler dans les rues à angle droit pour découvrir les anciennes traces du passé. N’hésitez pas à vous rendre à l’office du tourisme où Laetitia saura vous faire partager avec passion l’histoire de ce lieu. Au XIIIème siècle, la vallée voisine du Lézert était le cadre d’une activité industrielle particulière : une quinzaine de martinets (forges hydrauliques) fonctionnaient. Venez avec nous, on vous emmène à la découverte de ce métier d’autrefois.  

Bastide l'éveque

Les Martinets du Lézer :

Au XIVème siècle, on comptait une quinzaine de martinets au bord du cours d’eau du Lézert. Le martinet est un marteau hydraulique qui servait à frapper le cuivre dans le but de créer des chaudrons. Une association de bénévoles à eu l’envie de faire revivre un martinet. Pour cela, ils se sont lancés dans des travaux de défrichage, puis ont reconstruit une maison et fabriqué un martinet.

La visite est interactive et ludique. Un bénévole raconte avec passion le savoir-faire des ancêtres à travers les gestes. Immersion totale dans l’ambiance de la fin du XIXème dans une pénombre où seul le bruit régulier du marteau qui frappe le cuivre résonne au rythme de la roue qui tourne.  Il est possible de faire le tour du bâtiment pour découvrir au plus près le travail des bénévoles et le système d’alimentation en eau si spécifique. Le film du début de visite, retrace toute la réflexion, le parcours et le travail acharné des bénévoles, prend encore plus de sens au vue de la qualité de restauration réalisée. Malgré la sécheresse de l’été, qu’il y a eu avant que nous nous y rendions, la retenue d’eau permettait de faire fonctionner le martinet.

Martinet du Lézert

Martinet du Lézert

La visite se passe en deux temps, le premier se fait par le biais de vidéos expliquant l’utilisation des martinets et montrant la reconstruction du martinet. Puis, un bénévole nous explique comment cela fonctionne et nous fait une démonstration. 

💰 Prix de la visite : 3 euros 

Le Pont du Cayla :

Pont de Cayla

Le Pont du Cayla est un sublime pont de l’époque gallo-romaine. Il se trouve sur l’ancienne voie qui relie Rodez à Cahors. Il servait à faire payer des taxes aux voyageurs et aux marchands. A l’époque, on trouvait autour du pont pas moins d’une centaine habitants. Lors des batailles avec les troupes anglaises, le clocher de l’église aurait été jeté dans la rivière, l’Aveyron. La légende dit que deux fois par an, on entendrait la cloche sonnait. 

Cet article a été réalisé en collaboration avec l’office de tourisme d’Aveyron Segala. Une immense merci à Julie qui nous a fait découvrir une région magnifique que nous ne connaissions pas ! Un grand merci à tout ceux qui se sont rendus disponibles et ont partagé avec nous leur amour pour la région. Nous reviendrons, c’est sûr. 

Nous espérons que notre guide vous aidera pour visiter l’Aveyron Segala le temps d’un week-end. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous les demander.

1

Comments

  1. Le petit monde de NatieAK

    Hello
    On peut dire que ton article me donne des envie de voayge !
    En plus il doit y avoir de belles randos à faire du côté des gorges du Viaur.
    Promenade, culture et un de tranquillité, c’est tout ce que j’aime . On a vraiment de belles régions en France.
    Bises

    1. Post
      Author
      LesCompagnonsExplorateurs

      Salut ! Oui, on a de la chance, en France on a des paysages magnifiques ! Je pense que c’est mieux d’y aller au printemps (mai ou juin) ou alors en septembre, tu éviteras les pics de fortes chaleurs, mais aussi les touristes !

  2. Sarah Croft

    Les photos sont magnifiques et ça me donne envie d’y aller. On a tellement de beaux endroits en France ! Et puis du D avoir faire aussi, c’est fou le fait de transformer un morceau de bois en si joli stylo !

  3. Camarasa

    Les photos sont très belles et les articles très bien écrits . Ils nous donnent envie déchausser nos chaussures ď randonnée et d’aller à la rencontre de ces sites superbes ….Merci pour nous les avoir présentes avec autant de tendresse !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.