Une journée sur l’île d’Ouessant

Une journée sur l'île d'Ouessantt

Située au large des côtes du Finistère (retrouvez tous nos articles sur le Finistère ici), l’île d’Ouessant (Enez Eusa en breton) est la dernière terre française avant l’Amérique.  L’île d’Ouessant est principalement connue pour ses phares, son océan agité, ses moutons et ses paysages aux inspirations irlandaises. Elle offre une côte rocheuse sauvage qui s’étend sur quarante kilomètres. L’île d’Ouessant est relativement petite ; elle est longue de sept à huit kilomètres et mesure à l’endroit le plus large quatre kilomètres. Située à une vingtaine de kilomètres du continent et séparée de celui-ci par le célèbre Fromveur, elle marque la rupture entre l’océan atlantique et la Manche. On vous partage notre itinéraire pour passer une journée sur l’île d’Ouessant. 

Que faire durant une journée sur l'île d'Ouessant ?

Ouessant carte

Cette carte de l’Île d’Ouessant vous donne les points de repère essentiels  pour profiter pleinement d’une journée sur l’île d’Ouessant. Le tracé en rouge est celui qu’on a parcouru en vélo. Il est réalisable sur la journée et permet de découvrir les différents points qu’on vous présente dans la suite de l’article.

panorama Ouessant

Partir à la découverte des phares :

L’île d’Ouessant est connu pour les dangers de sa mer,. Elle compte deux phares sur ses terres et trois phares en mer. Il faut savoir que depuis 2011, il n’y a plus de gardien de phare en France car les phares ont été automatisés.

Le phare de Nividic : il s’agit du point le plus à l’ouest de la France métropolitaine. Il a été construit entre 1912 et 1936 à la Pointe de Pern, puis arrêté cinq ans plus tard. Il a été réhabilité et automatisé en 1959. Actuellement, il est toujours en fonctionnement.

Phare de Nividic

Le phare de Créac’h : il est facilement reconnaissable avec ses bandes noires et blanches. Le phare de Créac’h se trouve sur la pointe de Porz Men. Il a été mis en service en 1863, puis électrifié en 1888. Le phare de Créac’h est le deuxième phare le plus puissant du monde, il a une porté de trente-trois miles soit environ soixante kilomètres. 

Juste au pied du phare se trouve le musée des phares et des balises. Il retrace l’histoire de la signalisation maritime. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de le visiter.

💰 Prix : L’entrée au musée coûte six euros pour un adulte, quatre euros pour les enfants de moins de quatorze ans, et est gratuite pour les enfants de moins de huit ans.

Phare du Créac'h

Le phare du Stiff : il a été construit en 1685 sous Vauban, sur la côte nord-est de l’île. Juste à côté du phare de Stiff se trouve la tour du Stiff. Elle a été construite en 1982 suite aux naufrages successifs de l’Olympic Bravery et de l’Amoco Cadiz.

Ouessant

Le phare de la jument : il a été construit en 1904, au large de la pointe de Porz Doun. Ce phare est classé dans la catégorie des “enfers”. Si vous avez de la chance, aux abords de la pointe de Porz Doun, vous pourrez y observer des phoques.

Phare de la Jument

Le phare de Kereon : il a été construit, en 1907, sur le rocher de Men, “la Pierre Hargneuse”, à trois kilomètres au sud-est de l’île. Surnommé  “le Palace”, en raison de son plancher en marqueterie et de ses lambris en chêne de Hongrie, Kéreon fut le dernier phare monument érigé en mer. Malheuresement, il ne se visite pas. 

Les moulins d'Ouessant :

Il vaut savoir qu’auparavant, l’île d’Ouessant avait de très nombreux moulins, on n’en comptait pas moins de cent. Ces moulins servaient à moudre les grains d’orge. Aujourd’hui, il ne reste que deux moulins : celui de Karaes et celui et Run Glaz. On peut facilement les découvrir même s’ils ne sont plus en fonctionnement. Ils font partis, eux aussi, du patrimoine de l’île. 

Ouessant moulin

Profiter des plages :

La plage de Porz d’Arlan se situe au nord-est de l’île d’Ouessant. Une plage au sable blanc et fin, des rochers, une eau turquoise et translucide, qui incite à s’approcher. Vous l’aurez compris, on vous conseille de venir faire une pause sur cette superbe plage et si vous n’êtes pas trop frileux vous pouvez tenter la baignade ! 

Ouessant plage

En vous baladant à pied ou en vélo, n’hésitez pas à vous aventurer sur les sentiers en direction de l’océan, on y trouve de nombreuses petites criques, très jolies. Elles sont propices à la baignade ou seulement pour se détendre un moment sur la plage. 

une journée sur l'île d'Ouessant

une journée sur l'île d'Ouessant

Informations pratiques pour découvrir l'île d'Ouessant :

Comment se rendre sur l'île d'Ouessant ?

Pour se rendre sur l’île d’Ouessant, il faut bien entendu prendre un bateau et traverser la mer qui est souvent agitée, comme le dit le célèbre dicton « qui voit Ouessant voit son sang ». Il fait référence aux nombreux navires qui se sont échoués sur les côtes rocheuses de l’île.

Il existe de nombreuses compagnies faisant les trajets entre l’île d’Ouessant et les différents ports. Pour notre part, nous avons choisi d’effectuer la traversée avec la compagnie Penn ar Bed. Il s’agit d’un bateau imposant, très stable. Nous n’avons donc ressenti aucune secousse. Les bateaux circulent tous les jours, sauf en cas de mauvaise météo. En pleine saison, il faut penser à réserver à l’avance son trajet en bateau. La traversée dure environ 1h15. Nous sommes partis du Conquet. Il faut savoir qu’il n’est pas possible de stationner son véhicule dans le centre du Conquet. Il faut donc le laisser sur les parkings payants, à l’extérieur du centre. Des navettes gratuites vous emmènent directement à l’embarcadère. 

Comment se déplacer sur l'île d'Ouessant ?

Afin de profiter pleinement de l’île d’Ouessant et de ses paysages, on vous conseille de vous déplacer à vélo. A pied, c’est faisable également, mais il vous faudra plus de temps. Par contre, on préfère vous prévenir de suite, à Ouessant ça monte et ça descend ! A votre arrivée, vous trouverez de nombreux loueurs de vélo. En haute-saison, il est préférable d’appeler et de réserver. On se croirait au départ du Tour de France tellement il y a de vélos au mètre carré ! On vous conseille de vous rendre à La Bicyclette. Les vélos sont en parfait état, les vitesses sont réglées comme des horloges, on ne peut que vous les recommander ! Pour les personnes qui le souhaitent, il est possible de louer des vélos à assistance électrique, ce qui facilite les déplacements et évite les crampes le soir. 

Ouessant La bicyclette

Où manger sur l'île d'Ouessant ?

L’ile d’Ouessant dispose dans son unique village : Lampaul de quelques restaurants (crêperies, ou restaurants proposant des fruits de mer). Nous avons testé la Crêperie du Stang qui a un très bon rapport qualité / prix. La crêperie propose un large choix de crêpes salées et sucrées. On vous recommande cette adresse. Mais, attention, il faut penser à réserver une table avant son arrivée. 

Nous espérons que notre guide vous aidera pour  passer une journée sur l’île d’Ouessant. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous les demander.

Ouessant bruyère

Comments

  1. Cyprien

    La mer, les falaises et la bruyère : les paysages ne peuvent qu’être sublimes sur cette île ! Je ne connait pas encore cette île, mais je vais la rajouter sur ma liste de destination. Merci pour le partage 🙂

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.