WEEK-END A LYON INCONTOURNABLES

WEEK-END A LYON

En ce week-end de mars, on décide d’aller faire un petit tour du côté de Lyon. A seulement 1h30 de Clermont-Ferrand, on décide de partir le vendredi pour arriver autour de 20h et repartir de Lyon dimanche autour de 18h.
Lyon est vraiment une ville agréable. Elle se trouve dans le sud-est de la France, dans la région Rhône Alpes, au conflue de la Saône et du Rhône. Il s’agit de la troisième plus grande ville de France. Celle-ci est réputée pour sa gastronomie. Cette ville a été fondée par les romains sous le nom de Lugdunum qui signifierait « colline de la lumière ».  C’est à la Renaissance que la ville a connu un grand essor en devenant une grande ville commerçante européenne. De nombreux lieux sont inscrits au patrimoine mondial de l’unesco.

Sur le plan architectural, c’est une merveille de découvertes. La ville regorge d’histoire auquel se marie à merveille la modernité. On vous emmène avec nous à la découverte des différents quartiers de la ville.
Nous n’avons pas eu un temps exceptionnel. On a eu à faire à quasiment tous les temps en ces deux jours.

On vous emmène à la découverte de nos incontournables !

FOUVIERE

Fourvière surplombe toute la ville de Lyon. Pour y accéder, il faut emprunter des petites ruelles qui grimpent. Pour les moins courageux, un funiculaire permet d’éviter une bonne partie de la montée.

Sur la colline de Fourvière, vous trouverez la basilique Notre Dame de Fourvière. Saconstruction se termine en 1896. Elle est l’œuvre des architectes Bossan et Sainte Marie Pernin. La basilique est impressionnante de par sa taille (elle mesure 86 mètres de long et 35 de large), ses ornements, la luminosité intérieure. Elle offre une architecture singulière aux inspirations byzantine, gothique et romane. Elle est dotée de quatre tours hautes de 48 mètres, représentant les vertus cardinales : la prudence (nord-est), la tempérance (sud-est), la force (nord-ouest) et la justice (sud-ouest). De là-haut, on a une vue imprenable sur la ville de Lyon. On peut y voir aussi bien le vieux Lyon que les quartiers d’affaires contemporains en passant par la presqu’ile entouré par le Rhône et la Saône.

LE THÉÂTRE ANTIQUE ROMAIN

Un peu plus bas, se trouve l’ancien théâtre Antique Romain, construit au début de l’empire, puis agrandit à la fin du 1er siècle. Il pouvait accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs. A la fin de l’empire romain, il a été abandonné puis transformé en carrière.  Il est donc fortement endommagé. Au Moyen-Âge, il a été enseveli. C’est au 19ème siècle qu’il a été, par hasard, découvert. Par la suite, il a été entièrement dégagé et restauré à partir de 1933. Aujourd’hui, de nombreux concerts ont lieu (les nuits de Fourvière).

LE PARC DE LA TÊTE D'OR

Il s’agit d’un parc public, ouvert gratuitement de 6h30 à 22h30. Il se situe dans le 6ème arrondissement. Il s’agit d’un des plus grand parc de France. Ce parc a ouvert ses portes en 1857. Il s’étend sur plus de 117 hectares.  Pour y accéder, il n’y a pas moins de huit entrées. Le parc de la tête d’or se compose de roseraies, d’un jardin botanique comprenant plus de 15 000 plantes, de serres, etc.  Un parc zoologique est inclut dans le parc. Il s’étend sur plus de 6 hectares. Il accueil des animaux venant du monde entier dont certaines appartiennent à des espèces rares et protégées.  Un lac de 16 hectares se trouve au milieu du parc. Dessus, se trouve deux îles : l’île des tamaris (accessible uniquement en barque) et l’île du souvenir (accessible à pied via un couloir souterrain).

LE VIEUX LYON

Le vieux Lyon est connu pour ses fameuses traboules ! Ses petites galeries relient principalement la rue Saint-Jean et la rue du Bœuf. Ce quartier coincé entre la Saône et la colline de Fourvière est plein de charme. Ces petites ruelles ont été conçues pour éviter d’occuper trop de place dans ce lieu déjà très contraint par le relief et l’eau. Vous trouverez surement les portes fermées. Mais poussez les, faites vous discret et respectez l’intimité des personnes qui habitent dans ces endroits. La plupart des traboules sont fermées la nuit. Entre nous, on n’aurait même pas trop envie de s’y aventurer la nuit tombante…

Les arcades des rez-de-chaussée témoignent de la riche activité commerciale de Lyon au Moyen-Âge puis à la Renaissance. Aux étages supérieurs, les fenêtres atypiques évoquent un peu les immeubles industriels de l’époque.

A leurs pieds, de gros pavés forment les ruelles qui convergent vers la charmante place de la Trinité. Arrêtez-vous quelques instants et observez les alentours. Vous remarquerez les nombreuses allusions à Guignol, ce Lyonnais célèbre dans le monde entier ! Il y a même un théâtre à son effigie

 

LYON CONFLUENCE

Lyon, ce n’est pas simplement Fourvière, les traboules, les bouchons lyonnais c’est aussi le design ! allez du côté du quartier Confluence pour découvrir de multiples œuvres architecturales dans ce quartier d’anciennes friches industrielles. De nombreux architectes se sont lancés le défi d’édifier des bâtiments audacieux, surprenants, où l’écologie et l’esthétisme se mêlent aux prouesses architecturales. Au bout, où se rejoignent alors le Rhône et la Saône, on trouve le Musée des Confluences. Il a ouvert en 2014. Il est l’œuvre de l’agence d’architecture Coop Himmelb(l)au. C’est un musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, des sociétés et des civilisation. On a adoré déambuler autour de ce bâtiment qui nous fait penser à un bateau prêt à prendre le large. Ses formes et ses matériaux sont un subtile mélange de légèreté et d’audace. 

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Se rendre à Lyon :

Nous avons rejoint Lyon depuis Clermont-Ferrand. C’est assez rapide pour s’y rendre. Attention cependant aux heures de pointe pour entrer dans Lyon avec les fameux bouchons du Tunnel de Fourvière. Côté péage, il faut compter 26-28€ aller-retour depuis la capitale auvergnate.

Il est possible de rejoindre Lyon facilement depuis les grandes villes françaises. Il vous faudra en TGV 2h depuis Paris et 1h40 depuis Marseille.

 

  • Se déplacer dans Lyon : 
    Le centre-ville de Lyon et Fourvière se font facilement à pied. On pense que c’est le meilleur moyen pour découvrir les secrets des petits recoins de la ville.Sinon, il est facile de rejoindre les quartiers les plus éloignés par le métro ou le tramway. Pour rejoindre Confluence, prenez le tram T1 depuis la gare de Lyon Perrache. En fonction du nombre de jour que vous restez à Lyon et des activités que vous souhaitez faire, on vous conseille de regarder la City Card, elle pourrait vous faire faire quelques économies !

  • Spécialités lyonnaises :

Comment aller à Lyon sans passer à côté des quelques spécialités qui font la renommée de la ville !

Les couleurs rouges de pralines animent de nombreuses boulangeries. Vous en trouverez sous forme de brioches ou de tartes ! Elles sont incontournables ! Il faut aller prendre un repas dans un petit bouchon lyonnais, commencer son repas par la fameuse Rosette de Lyon, le Jésus de Lyon ou le délicieux Saucisson lyonnais truffé et pistaché. En plat, laissez vous tenter par les quenelles lyonnaises

Il faut bien un week-end pour découvrir la ville de Lyon, ses différents quartiers et son histoire. Il faut bien organiser son temps si on veut faire quelques musées.

Comments

  1. Croix rousse

    Salut

    Pour moi tu as oublié de visiter ou de parler de La Croix rousse qui est vraiment un quartier à faire. C’est un petit village dans la ville.

    Et pour le temps sache que ce que tu as eu est rare Lyon est une ville où il fait très souvent beau. Malheureusement tu n’as pas eu de chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.