Découvrir la côte Adriatique

La côte Adriatique est sûrement le lieu le plus touristique du Monténégro. A l’instar de la Croatie, le tourisme sur la côte se développe de plus en plus. Ainsi, lors de la période estivale, de plus en plus de touristes se massent sur les villes de la côte. Après notre passage aux Bouches de Kotor (retrouvez notre guide sur les Bouches de Kotor), nous vous emmenons de Budva à Ulcinj en passant par Stevi Stefan ou encore Bar.  Sur la côte, on trouve de nombreuses plages de sable aménagées bien que la plupart d’entre elles soient constituées de cailloux et de rochers. Ce qui fait aussi le succès de la côte, ce sont les soirées festives. Comme à Saint-Tropez ou encore à Nice, les villes côtières deviennent les lieux à fréquenter pour être branché et faire la fête jusqu’au bout de la nuit. 

✏️ Itinéraire pour découvrir la côte adriatique :

Au Monténégro, la côte adriatique fait un peu moins de 300 kilomètres. Elle offre une diversité d”intérêts telles que des villes historiques, des stations balnéaires, des plages et une multitude d’activités nautiques. Cette côte est longée par une chaîne de montagnes ce qui rend les paysages magnifiques; les montagnes venant se jeter dans la mer de manière brutale et verticale. 

Budva :

Budva

Dès qu’on sort des Bouches de Kotor en prenant la direction du sud, la première ville qui s’offre à nous est la ville de Budva. C’est l’une des villes les plus connues du Monténégro. Tout comme Kotor, la vieille ville se jette dans la mer avec en arrière-plan les montagnes. Depuis quelques années, le tourisme fleurissant et les constructions autour du centre historique de Budva font perdre un peu le charme de cette ville. On retrouve le centre historique, appelé Budva Riviera, protégé par une citadelle qui permet de conserver malgré tout l’authenticité du lieu. Le centre de la vieille ville est uniquement piéton ce qui le rend agréable pour marcher tranquillement dans les petites ruelles étroites. Après avoir traversé une des portes de la ville ancienne, vous pourrez circuler librement dans les ruelles et vous arrêtez découvrir les nombreuses boutiques de souvenirs et d’artisanat. Ce quartier historique renferme une citadelle donnant sur la mer ainsi que différents monuments religieux, telle que l’église de Santa Maria in Punta, construite au IXème siècle.

Budva

La forteresse de Budva : La Citadelle a été construite en 1936 par l’armée autrichienne afin d’y loger les troupes stationnées sur la côte pendant la Seconde Guerre mondiale. Depuis la forteresse, il y a un joli point de vue sur la ville mais aussi sur la mer. Vous avez également accès à une bibliothèque et au musée de  la ville qui regorge de maquettes de navires qui vous raconteront l’histoire de Budva. Cette endroit est superbe et vous offrira des points de vue imprenables. 

💰 Prix pour entrer dans la forteresse : 3.5 euros

Vous pouvez vous balader le long du port. Vous y trouverez plusieurs restaurants. Attention, vous serez sûrement accostés par des « taxi boat » qui vous proposeront des excursions en bateau avec des temps de parcours et des trajets différents. Nous ne pouvons pas vous conseiller une compagnie particulière car nous n’avons pas fait d’excursions.

Îlot de Sveti Stefan : L’îlot de Sveti Stefan est un petit village fortifié qui est devenu aujourd’hui un hôtel de luxe. Il est impossible de pénétrer sur l’île à moins d’être client de l’établissement. Cependant, l’île est très agréable à observer.

Si vous souhaitez vous baigner à proximité de Stevi Stefan, vous trouverez juste à sa gauche, une plage qui est accessible à tout le monde. Des parasols et des transats peuvent être loués sur la plage. Attention les prix sont assez élevés. 

Pour admirer Sveti Stefan et avoir une magnifique vue sur cette île, on vous conseille de vous rendre à Sveti Sava qui est une petite église perchée en haut des montagnes. De là, on a une magnifique vue plongeante sur l’Adriatique, mais aussi sur Sveti Stefan. Il faudra compter environ 15 minutes de route pour accéder à ce spot. 

Stevi Stefan

Stevi Stefan

Où dormir ? Lors de notre séjour à Budva, nous avons logé à l’Apartments Mont. L’appartement se situe à environ 20 minutes à pied de la vieille ville de Budva. Le quartier est calme. De plus, on y trouve une petite supérette. Les gérants de la location sont accueillants et sympathiques. Vous pouvez leur demander des conseils et informations sur les visites à faire sur Budva. 

Apartment Mont

Apartment Mont

Bar :

La ville de Bar est une importante cité balnéaire du littoral monténégrin. Il s’agit d’une ville moderne qui a été presque entièrement construite après la Seconde Guerre Mondiale.

Cathédrale St Jean Vladimir : La construction de la Cathédrale a commencé il y a une vingtaine d’années. L’intérieur de la cathédrale est entièrement peint avec des fresques. Elle a été érigée en l’honneur de Saint Jean Vladimir qui est un saint Serbe et protecteur de Bar.

Cathédrale Saint Jean Vladimir

Cathédrale Saint Jean Vladimir

Cathédrale Saint Jean Vladimir

Cathédrale Saint-Jean Vladimir

La vieille ville : elle se situe à seulement 4km de la ville moderne et de la côte. La vieille ville a été construite au cours des siècles par les divers dirigeants de la région. La vielle ville a été presque totalement détruite lors des combats entre les monténégrins et les turcs en 1878. Le grand tremblement de terre de 1979 a fini de détruire ce qu’il restait. C’est alors à ce moment que là vieille ville a été abandonnée et qu’une nouvelle a été construite au bord de la mer.

Vieille ville Bar

La rue pavée qui mène à la vieille ville est très  jolie. Un mélange coloré de restaurants et de boutiques de souvenirs met en valeur l’influence turque des 300 années de domination ottomane sur la région.

💰 Prix pour entrer dans la vieille ville de Bar : 2 euros

Ulcinj :

Ulcinj

La ville d’Ulcinj est la ville la plus au sud du Monténégro. Elle dégage un parfum de l’Orient. Il s’agit d’une des plus anciennes villes de l’Adriatique, elle date du Vème siècle avant JC.  Elle a connu une histoire mouvementée marquée par la domination successive des Grecs, de Illyriens, des Byzantins, des Slaves, des Vénitiens et des Ottomans. La ville est plus musulmane que chrétienne. En effet, elle regorge de nombreuses mosquées et on voit de nombreux minarets se dresser au milieu de la ville. La population de la ville est identifiée comme étant d’origine albanaise. Cette ville est différente des autres villes que nous avons pu visiter lors de notre séjour au Monténégro. Elle vaut le détour de par son originalité et sa singularité. 

Vieille ville : Ulcinj  possède un vieux quartier des plus pittoresques. Celui-ci se compose en majorité de restaurants et d’hôtels. On y trouve également de nombreuses petites ruelles et des ruines. Des remparts plongent dans la mer. La vieille ville ne comporte pas de nombreux lieux à visiter, mais il s’agit d’un endroit authentique et charmant. Il faut savoir que celle-ci est toujours en cours de restauration après le tremblement de terre de 1979 qui l’a détruite. La confrontation entre la vieille ville d’Ulcinj et la nouvelle est à l’image du centre historique de Budva et à l’urbanisation intense de cette ville. 

Ulcinj

Ulcinj

Ulcinj

Plage : Ulcinj est la dernière station balnéaire avant la frontière Albanaise qui n’est qu’à 15 km au sud.  Elle est appréciée des touristes pour ses longues plages de sable. La totalité des plages sont privées. Les parasols et les transats sont payants. Mais, vous pouvez vous installer sur les plages avec votre serviette gratuitement. 

Où dormir ? Durant notre séjour nous avons séjourné aux Apartments Lungo Mare.  Les appartements sont bien situés. Ils se trouvent sur les hauteurs d’Ulcinj. Il est possible de rejoindre la plage à pied en 15 minutes environ. Chaque appartement est joliment décoré et dispose d’un balcon avec vue sur la mer. Cela est vraiment agréable pour admirer le coucher de soleil et pour prendre le petit déjeuner.

lungomare apartments ulcinj

lungomare apartments ulcinj

L’itinéraire complet de notre séjour au Monténégro, ainsi que les autres articles sont à retrouver ici. 

Nous espérons que notre guide vous aidera pour découvrir la côte Adriatique. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous demander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.