Le monastère d’Ostrog – Niksic

Niksic :

La ville de Niksic a été construite au 4ème siècle. Nikšić est également la deuxième plus grande ville du pays par sa superficie et son nombre d’habitants (58 215).Son nom original était Onogost. Les vestiges de cette vieille ville sont aujourd’hui un monument culturel et historique. Durant notre séjour, il y avait un festival de rock, très réputé pour le pays, et lorsque l’on a voulu y aller, ils étaient en train de démonter les différentes structures et nous n’avons pas pu avoir accès aux ruines. Nous nous sommes contentés de les regarder depuis l’extérieur. 

Nous sommes partis à la découverte de cette ville. Un lieu du Monténégro qui n’est pas le plus visité voire peu visité. La plupart des gens prennent une nuit ou deux dans la ville pour ensuite se rendre au Monastère d’Ostrog. En effet, la ville en elle même n’a rien de très touristique. En une après-midi, nous avions fait le tour des différentes curiosités de la ville. On vous fait découvrir tout ça. 

La ville est structurée autour d’une place de taille moyenne, récemment rénovée au milieu de laquelle trône une statue equestre du roi Nikola. On retrouve plus à l’est, au abord du parc de la ville, un palais.Il appartenait au roi Nikola Ier, a été conçu par Josip Slade dans un style néo-Renaissance et construit par des ouvriers du bâtiment italiens en 1890. Il abrite à présent le Heritage Museum, une bibliothèque, une galerie et des archives.

 De toute évidence, le roi voulait que Nikšić soit une ville importante avec une cathédrale, un palais et de grands parcs, construits selon un plan d’urbanisme strict.

Le musée contient également une collection intéressante du site archéologique de Red Rock (Crvena Stijena), datant de la période comprise entre 180 000 et le premier millénaire avant notre ère.

Le Lapidarium derrière le palais, créé en 2014, contient une série de pierres tombales médiévales («stećci») datant des 13ème, 14ème et 15ème siècles. Ces pierres tombales ont été retrouvées autour du palais du roi Nikola et de la cathédrale Saint-Basile. 

Autour de la ville, il y a de jolies choses à découvrir dont notament le Pont de Moštanica. En sortant de la ville, vous n’aurez pas trop de mal à le trouver.Ce pont romain enjambe la rivière Moštanica. Le pont est situé sur l’ancienne route de Shkodra via Nikšić à Narona (une ville romaine de la vallée de la Neretva).

Construit au 3 ème siècle, il est l’un des plus anciens ponts au Monténégro. En face du pont se trouve une petite église et un grand champ avec des pierres tombales médiévales dispersées (‘stećci’). 

Lac de Slansko :

Dans les environs de Nikšić, on trouve également trois lacs artificiels. L’un d’entre eux est le lac Slansko (Slansko jezero), créé en 1950 pour répondre aux besoins de la centrale hydroélectrique de Peručica. Il est entouré de montagnes et de plusieurs îles, ce qui le rend assez pittoresque. Le Slansko jezero est un lac d’eau salée. Il est alimenté par plusieurs petits ruisseaux et se déverse dans le Zeta avant de finir dans la mer Adriatique. 

Le monastère d'Ostrog :

Le monastère date du 17ème siècle. Il a construit pour une grande partie dans les roches d’Ostroka Greda. Cet édifice religieux est l’âme orthodoxe du Monténégro, mais des pèlerins de toutes les religions viennent s’y recueillir.  Dans la cours du monastère, vous pourrez croiser de nombreux popes avec qui vous pourrez échanger. Il est possible d’apporter au monastère des offrandes (couvertures, aliments, etc.) qui seront utilisés pour les dortoirs.

⚠️ Il est recommandé d’avoir une tenue adaptée.

💰 La visite du Monastère est gratuite. Si vous voyez une file d’attente, ce n’est pas pour prendre des billets d’entrées mais pour acheter des cierges et autres offrandes.

⏰ Le monastère est ouvert tous les jours de l’année et 24h/24. En effet, les popes (prêtres orthodoxe) se relaient au près du cercueil de … afin de veiller sur les ossements. Les religieux proposent également des dortoirs pour les pèlerins. Les dortoirs ne sont pas mixtes.

🚗 Pour s’y rendre : Pour atteindre le monastère, vous devrez emprunter une petite route escarpée et en lacets. Par endroit, il est difficile de croiser les autres voitures. Le parking situé au pied du monastère est accessible uniquement quand il y a peu de monde. Dans le cas contraire, vous serez orientés vers le parking en contre-bas, et vous devrez finir à pied. Il est également possible de laisser son véhicule au début de la route qui monte au monastère, et de prendre un sentier pour y accéder à pied. Attention le sentier et relativement long et en côte. Il vous faudra donc prévoir de bonnes chaussures et une bouteille d’eau. Sur le sentier, vous croiserez peut être des pèlerins qui effectuent la monté pieds nus ou encore à genoux.

Où dormir ? 🛏

Lors de notre séjour à Niksic, nous avons logé au MG Apartmani. L’appartement se situe non loin du centre de la ville de Niksic. Il est très joliment décoré et Alex, l’hôte est très sympathique. Il loue trois chambres aux ambiances différentes mais toutes les trois ont leur charme. Un endroit idéal pour passer quelques jours à Niksic. 

Il est possible de prendre le petit déjeuner. ¨Pour cela, il faut juste prévenir le gérant la veille. Il propose soit un petit déjeuner local, soit un petit déjeuner sucré. Nous avons choisit le petit déjeuner local. Il se compose alors d’une omelette, de charcuterie, de fromage, de légumes. Il y a aussi une partie sucrée avec du pain, de la confiture et des fruits. 

💰 Le petit déjeuner coûte 3.70 euros.  

L’itinéraire complet de notre séjour au Monténégro, ainsi que les autres articles sont à retrouver ici. 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.