C’est durant la mi-février que nous avons mis le cap pour 3 jours dans le Massif du Vercors pour profiter de la montagne et des paysages enneigés. Dans cet article, on vous parle de notre séjour et de ce qu’il est possible de faire sur 3 jours autour de Villard-de-Lans.

L’hiver est installée partout en France et cette année, la neige est abondante. Au dernier moment, avec un beau temps annoncé, l’envie grandit d’aller explorer le Massif du Vercors. Le Vercors est un massif montagneux des Préalpes à cheval sur les départements de l’Isère et de la Drôme. Nous posons nos valises dans le charmant village de Villard-de-Lans. Eté comme hiver, c’est un endroit qui vit tout au long de l’année grâce aux multiples activités que peut offrir le cadre. Si vous aimez, comme nous, la nature, la montagne et les grands espaces alors pour sûr, le récit de nos 3 jours dans le Massif du Vercors vous donnera envie, de vous aussi, prendre le temps de vous y rendre. 

JOUR 1 // Au coeur de la vallée de la Fauge

3 jours à Villard de Lans
Villard de Lans

Pour notre premier jour autour de Villard-de-Lans, nous partons faire une courte randonnée à deux pas du village. Après la route du matin pour se rendre à Villard depuis Clermont, prendre l’air était nécessaire. Le manque de temps nous oriente vers cette courte balade qui permet de découvrir deux incontournables de Villars : Le Pont de l’Amour et la Cascade de la Fauge. Vous pouvez partir du centre du village ou bien vous rapprocher du lieu-dit : ” Les Pierres”. C’est le point de départ de cette randonnée mais également celui pour accéder jusqu’au Col Vert. 

Depuis le lieu-dit : “Les Pierres”, le chemin ne présente pas de difficulté. C’est l’endroit idéal pour une petite sortie en forêt au bord du ruisseau de La Fauge. Pour les familles avec de jeunes enfants, le parcours est adapté. Environ 800 mètres depuis le début du chemin, le Pont de l’Amour apparaît. Il enjambe le petit ruisseau. Comme on a pu nous le dire : Celui qui n’a pas vu le Pont de l ’Amour ne connaît pas Villard !”. Une fois le pont traversé (faites attention de ne pas tomber, il n’y a pas de rambardes des deux côtés), on prend sur la gauche et on attaque une belle petite côte. Quinze minutes plus tard, on bifurque sur la gauche et nous entendons le frémissement de la cascade.

cascade de la Fauche
Villard de Lans

Le site de la cascade de la Fauge est superbe. Elle est vêtue de son habit d’hiver même si, très souvent, elle est gelée. La neige tombée la veille a blanchi les arbres et les rochers jusqu’au pied de la cascade. Il est possible de passer derrière la cascade. Le sentier permet de poursuivre un peu plus loin jusqu’au Vallon de la Fauge sous les falaises du Gerbier.  Une petite clairière permet d’admirer les montagnes. Les amoureux de l’escalade seront ravis de trouver des voies variées. Le chemin du retour se fait soit en empruntant le même chemin qu’à l’aller ou bien de faire le tour par le lieu-dit “Les Clots”. L’ensemble de cette randonnée fait environ 4km pour une durée d’environ 2h en comptant les poses photos. Une randonnée facile et accessible à toutes saisons de l’année.

JOUR 2 // Sur les crêtes de Villard-de-Lans

Belvédère de Château Julien

• Belvédère de Château Julien 1 560 mètres

Deuxième jour. 
Le brouillard s’est envolé et le soleil brille ! Un temps idéal pour aller explorer un peu plus sur les hauteurs de Villard. On part tôt le matin pour rejoindre le point de départ du domaine nordique de Villard-de Lans : Bois Barbu. Ne vous imaginez pas croisé Hagrid dans la forêt ! On ne sait pas vous mais le nom du domaine nous invoque tout un imaginaire. Il est 9h et le parking du domaine commence déjà à bien se remplir. La fil pour les locations de matériel est déjà longue et une personne informe même déjà de certaines ruptures de stock en terme de pointure. Heureusement que nous avons notre propre matériel pour rejoindre directement les pistes de ski de fond. Au départ, il y a plutôt pas mal de monde sur toute la largeur de la piste. On retrouve au départ l’accès à un Nordic Park qui permet de de s’exercer et de s’améliorer pour la pratique de ski de fond. 

Belvédère de Château Julien
Belvédère de Château Julien

Le domaine nordique est reconnu et vaste (environ 150km de pistes). Nous prenons la direction de Charbonnières (1 239 mètres) puis de Malaterre (1 280 mètres). C’est une piste bleu avec un petit peu de dénivelé positif mais la montée se fait bien. Jusqu’ici, il faut compter 2,5km. Nous poursuivons par la piste rouge jusqu’au col de Malaterre qui nous mène à 1 450 mètres en 2km. Ici, la pente s’est accentuée et la montée est clairement plus difficile que la première. Mais, plus on monte plus la vue se dégage au dessus des sapins et nous commençons à apercevoir les arêtes de Gerbier au loin. Le spectacle sur les montagnes du Vercors est tout simplement sublime.  Une fois le col de Malaterre passé, on poursuit jusqu’au Belvédère Château Julien. Nous continuons de monter puis nous arrivons dans la plaine d’Herbouilly : une jolie clairière au milieu des sapins. 
Puis tout à coup, une brèche s’ouvre au milieu des arbres et un panorama à 360° saisissant s’offre à nous. Nous en prenons plein les yeux avec une vue sur la Grande Moucherotte, les arêtes de Gerbier ou encore le Roc Cornafion. 
C’est l’endroit idéal que l’on choisit pour sortir le pique-nique. De bons produits régionaux tels que de la charcuterie, du fromage et du pain frais du matin pour reprendre des forces face à ce tableau magnifique qui se peint devant nous. Nous ne trainons pas trop, il fait froid et nous allons nous refroidir. Nous redescendons par la Combe de l’Ange. La boucle fait 14,5km est 400m de D+. Pas énorme en soi mais une sortie qui demande un minimum de condition physique et de pratique du ski de fond. 

Belvédère de Château Julien
3 jours à Villard de Lans

• Lac des Prés 1 536 mètres

Lac des Près

Pour finir cette journée, on décide de partir faire une petite randonnée jusqu’au Lac des Prés. Le départ se fait depuis la station Les Balcons de Villard, depuis le lieu dit Les Glovettes. Allez jusqu’au bout de la route et garez vous sur le dernier parking. Ensuite il faut prendre le chemin qui monte dans les bois. Vous apercevrez au loin un restaurant d’altitude ainsi que des remontées mécaniques. Le Lac des Prés se trouve au pied. La piste est large et le chemin monte progressivement. En hiver, le lac est protégé par des barrières pour éviter toute chute du fait que le lac est gelé et enneigé. Cependant on distingue le lac entouré par les sapins et les montagnes au second plan qui s’élèvent. Le lac est accessible l’été facilement mais l’hiver, si les remontées mécaniques ne sont pas en fonctionnement comme c’était le cas lors de notre passage, tout dépend beaucoup de la météo, de la couche de neige également. Soyez prudents et informez vous avant de partir faire cette randonnée. L’aller-retour fait environ 5km pour 300 mètres de dénivelé positif. Une balade qui est donc accessible à tous.

Lac des Près
Lac des Près

N’hésitez pas à explorer les environs du lac, vous trouverez de superbes spots pour découvrir les environs. On vous conseille de monter un petit peu sur la gauche du lac. Vous aurez un beau point de vue sur la Combe Charbonnière et les Rochers du Ranc des Agnelons. C’est un endroit propice à la contemplation. Perché sur un rocher, on prend le temps de s’asseoir, de se plonger dans le silence et de savourer ce que la nature a à nous offrir.

Lac des Près

JOUR 3 // Côtoyer les sommets

Col Vert Vercors

Pour ce dernier jour de notre petite escapade dans le Massif du Vercors, on avait envie d’aller côtoyer les sommets. Compte tenu des conditions hivernales et des chutes de neige du premier jour, il était important de bien se renseigner sur la stabilité du manteau neigeux. L’accès jusqu’au Col Vert ne semble pas présenter de danger. L’épaisseur de neige est faible, stabilisée et donc le risque d’avalanche reste bas. Cependant, il faut être prudent et rester sur les chemins où les personnes sont passées et ne pas s’aventurer n’importe où. 
Le départ de la randonnée se fait comme pour le jour 1, depuis le centre de Villard ou du parking du lieu-dit : “Les Pierres”. Juste avant le Pont de l’Amour, il faut partir sur le chemin de gauche, sans traverser donc le petit pont de bois. Pendant 3km, le chemin ne cesse de monter dans la forêt. Nous n’avons pas beaucoup de point de vue sur les environs. Le chemin est très bien balisé. 

Col Vert Vercors

Dans un premier temps, nous allons jusqu’à la Cabane de Roybon : un refuge de montagne qui se situe à 1 450 mètres. La vue se dégage à son approche et on observe au loin les points culminants du Massif du Vercors.

L’accès en hiver jusqu’à la cabane de Roybon est généralement bon. C’est un point d’arrêt avant de s’aventurer plus haut. On retrouve des tables de pique-nique pour se poser quelques instants pour se restaurer et contempler les alentours. La cabane est gérée par l’ONF. Elle est peu humide et relativement claire. On y trouve de quoi passer une nuit. C’est l’endroit idéal pour profiter d’un lever de soleil au Col Vert. Nous le mettons dans un coin de notre tête lorsque nous reviendrons dans le coin car on en est sur, les paysages doivent être tout aussi jolis aux autres saisons. 

 

cabane de Roybon
cabane de Roybon

Une fois la cabane de Roybon passé, la pente s’élève dans le bois jusqu’au panneau “Sous le col” à 1 650 mètres. Ici, le Col Vert est annoncé à 15 minutes. En été, c’est surement le temps qu’il faut pour le faire mais en hiver, il faut un peu plus de temps. Il est nécessaire de continuer à partir du panneau “sous le col” avec des équipements appropriés. Des raquettes sont pratiques pour la montée mais la descente est quand même raide et glissante du fait de la pente importante. Des crampons sur les chaussures sont une bonne option pour finir la montée. Vous en trouvez qui s’enfile sous les chaussures. Des bâtons sont également conseillés pour améliorer vos appuis. La fin de l’ascension est relativement facile bien que le chemin soit étroit et sinueux pour la fin de l’accès au Col Vert, à 1 766 mètres. 

Col Vert Vercors
3 jours à Villard de Lans

Pour ceux qui hésitent à aller jusqu’en haut du Col, la vue est certainement ce qui vous motivera à aller jusqu’en haut. Le jeu en vaut la chandelle. Au col, on bascule sur l’autre versant et nous avons une vue imprenable sur les massifs des Alpes françaises. On aperçoit la plaine de Varces, le sud du massif de Belledonne. le massif de la chartreuse et par temps dégagé, une vue sur le Mont-Blanc. Nous aurions bien continué sur les arêtes de Gerbier ou encore jusqu’au Roc Cornafion mais les conditions hivernales ne le permettaient pas. Il est temps de redescendre jusqu’à Villard-de-Lans savourer une bonne crêpe et une bière au Génépi. Nous l’avons bien mérité ! 

Avant de repartir, nous nous arrêtons au Luge Park de la station de Villard. C’est un endroit super sympa où l’on peut louer pour 1h ou 2h des luges et dévaler plusieurs pistes suivant des niveaux différents (de vert à rouge). Il est possible de louer différents types de luge ! Sensations et parties de rigolades garanties.

 Ce qu’il faut savoir avant de partir : 
→ Se renseigner sur les conditions météorologiques.
→ Rester sur les sentiers balisés et ne pas s’aventurer n’importe où pour préserver la nature et votre sécurité.
→ Utiliser du matériel approprié (raquettes, crampons, bâtons, tenues chaudes, eau…). 
→ 
 Partir avec un téléphone portable chargé avec le numéro des secours

Nous espérons que notre guide vous aidera pour passer 3 jours à Villard de Lans. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous demander.