Aujourd’hui, on vous fait découvrir le volcan le plus connu d’Auvergne, mais aussi sûrement de France : le Puy de Dôme. Ce volcan porte le même nom que le département où il se situe (retrouvez tous nos guides sur le Puy de Dôme). Le Puy de Dôme fait parti de la Chaîne des Puys. Il faut savoir que celle-ci a été inscrite à Patrimoine Mondial de l’UNESCO le 15 septembre 2018. 

Puy de Dôme

Informations pratiques sur la randonnée au Puy de Dôme :

Randonnée au Puy de Dôme en quelques chiffres : 

Puy de Dôme

🚗 Où se garer ?

Il faut savoir qu’il y a plusieurs parking disponible au pied du Puy de Dôme, en fonction du chemin que vous souhaitez emprunter. Le parking principal se trouve proche de la gare de départ du Panoramique des Dômes. Il y a également un parking au Col de Ceyssat, celui-ci permet d’être au plus près du départ de l’ascension du Géant. En haute saison, le stationnement au Col de Ceyssat peut être compliqué du fait de la faible capacité de celui-ci. 

Accès au Puy de Dôme :

Le sommet du Puy de Dôme est accessible soit à pied (par le chemin des Muletiers ou par le chemin des Chèvres) soir par un train à crémaillère: le Panoramique des Dômes. Auparavant, il était également possible d’y accéder en voiture ou en car. Cependant, une fois arrivé au sommet, c’était un paysage urbain qui s’offrait à nous, avec un grand parking qui gâchait le lieu. C’est pourquoi, l’accès au véhicule a été interdit. 

Se rendre au sommet du Puy de Dôme par le chemin des Muletiers : 

La première partie, de la gare au Col de Ceyssat, se réalise en vingt / vingt-cinq minutes sans trop de difficulté, en grande partie dans les bois. 🌳

Depuis le Col de Ceyssat, l’ascension commence dans une partie en sous-bois. Rien de difficile, la pente est constante et le chemin est ombragée. C’est très agréable en été. Attention cela ne va pas durer longtemps 🥵 Profitez-en ! On atteint rapidement la jonction avec la voie ferrée, où passe le train à crémaillère. A partir de maintenant les choses plus sérieuses commencent : la pente s’élève. A cet endroit, vous êtes au pied du troisième virage ; sachez qu’il y en a seize !

Les virages s’enchaînent et serpentent. On prend peu à peu de l’altitude. L’ombre n’est plus qu’un doux rêve. Attention à prendre de bonnes chaussures le terrain peut être un petit peu glissant.

Sur le parcours, on retrouve assez fréquemment des points d’arrêt pour se repose un peu ou tout simplement pour admirer la vue qui au fil du parcours est de plus en plus plongeante sur les beaux volcans de la Chaîne des Puys. Des bancs ainsi que des explications sur l’histoire du lieu (le chemin, la formation des volcans, etc.) permettent d’agrémenter ce temps de balade.

Au sommet, profitez d’une balade autour de l’antenne ou encore partez à la découverte du Temple de Mercure. Il faut savoir que le sommet du Puy de Dôme est le point de départ de très nombreux parapentes. Un spectacle magnifique même si vous ne pratiquez pas cette discipline. Asseyez vous sur les flancs du volcan, et admirez le sublime balai aérien qui s’offre à vous. 

Puy de dôme

Pour le retour, plusieurs choix s’offre à vous : redescendre par le chemin des Muletiers, prendre le chemin des Chèvres qui est plus loin mais avec un pente plus douce ou alors prendre le train à crémaillère. 

Nous espérons que notre guide vous aidera pour préparer votre randonnée au Puy de Dôme. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous demander.

1