On a toujours voulu partir en road-trip en van quelques jours et nous avons décidé de passer 5 jours dans le Pays Basque. A nous la Van-Life, le sentiment de liberté, pouvoir se contenter de l’essentiel, s’évader, découvrir de superbes endroits au gré du vent et de nos envies. C’est avec Van-Away, loueur de vans et fourgons aménagés que nous sommes partis pour cette nouvelle expérience. Vous retrouverez à partir de ce guide voyage sur 5 jours dans le Pays Basque, notre itinéraire qui vous emménera découvrir les richesses de la côte Basque, de Bayonne à Hendaye et également la découverte de magnifiques villages typiquement basques, un peu plus dans les terres en prenant parfois un peu de hauteur et en admirant les panoramas à couper le souffle sur les Pyrénées. 

5 jours dans le Pays Basque - jour 1 :

BAYONNE

Bayonne

On débute notre road-trip en van dans le Pays Basque, par la découverte de la ville de Bayonne. Située au confluent de l’Adour et la Rive, cette ville historique possède le label « Ville d’Art & d’Histoire » qui affirme la reconnaissance de 2 000 ans d’Histoire et sa richesse patrimoniale. Bayonne est la porte d’entrée nord du territoire basque et l’identité de cette région est fortement marquée dès notre arrivée. En effet, tous les panneaux sont inscrits à la fois en français traditionnel et également en basque, ce qui donne pour Bayonne “Baiona”. Le rouge, le blanc ou encore le vert prédomine sur les différentes enseignes ou bien sur les façades des maisons, c’est sûr, l’identité basque est très fortement marquée. On décide alors de s’arrêter aux portes du centre-ville et d’aller découvrir le centre historique. 

Bayonne blog voyage
Pays basque blog voyage
Que faire à Bayonne ?

Bayonne est une ville de caractère. Son centre historique révèle tous les charmes des maisons traditionnelles basques avec les maisons à pans de bois colorés.

Le centre historique de Bayonne se divise en deux parties : le Petit Bayonne à l’Est de la Nive et le Grand Bayonne à l’Ouest. Au coeur du Grand Bayonne trône fièrement la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne autour de laquelle s’organise la ville et la vie des habitants. Toutes les rues principales convergent ici. La Rue Port Neuf est la principale et on y retrouve de nombreux commerces. La Rue d’Espagne également comporte de nombreuses boutiques super sympas. Ces ruelles pavées sont très agréables pour s’y promener. Depuis la Place Pasteur, la Rue du Pilori nous attire naturellement et débouche sur la Place Morlesin-Carreau des halles sur laquelle se trouve Les Halles de Bayonne : un grand marché couvert dans lequel on y trouve toutes les spécialités locales et les produits frais tous les jours. Autour des Halles, on retrouve de nombreuses terrasses de cafés où les gens viennent boire ou déjeuner le long de la Nive. Les quais sont superbes et on admire l’alignement des façades basques qui font l’identité de cette région. Le Pont Pannecau  permet de rejoindre le Petit Bayonne. Le quartier est plus récent, il date du XIIème siècle et possède lui aussi la signature de cette architecture remarquable. On y trouve également le Musée Basque et le Musée Bonnat. Ce quartier est également très agréable à parcourir. 

Bayonne
Cloître de la Cathédrale
Cathédrale de Bayonne
Intérieur de la Cathédrale
Cathédrale de Bayonne
Vue du portail Est

💰 : L’entrée de la cathédrale et du cloître est gratuite. 
⏱ : La cathédrale et le cloître sont ouverts toutes l’année de 8h00 à 18h30 du lundi au samedi et de 8h00 à 19h00 le dimanche.

Informations pratiques Bayonne
Les férias de Bayonne sont un événement incontournable du Pays Basque. Elles commencent le mercredi qui précède le premier week-end du mois d’août et se terminent le dimanche suivant. C’est l’événement qui attire le plus de monde en France avec environ 1,5 million de personnes sur cinq jours. On peut également visiter les arènes de Bayonne. Ce sont les plus grandes du sud-ouest et peuvent accueillir jusqu’à 10 000 personnes. 

LA BASTIDE CLAIRANCE

A 20 minutes à l’est de Bayonne, le village de La Bastide Clarence est classé parmi les Plus Beaux Villages de France. Ce village est ordonné suivant le plan d’une bastide rue. De superbes façades blanches et rouges, typique du Pays Basque se trouvent tout autour. On y trouve également une place centrale autour de laquelle on retrouve toutes les fonctions majeures de la cité : administratif, commercial etc. La place est laissée libre pour les étals et bordée d’arcades qui permettent le passage et le commerce. La place des Arceaux est le cœur du village, un lieu de rencontres et d’échanges, plein de charme. Au gré d’une promenade, on peut également y admirer son église, édifiée au XIVème siècle et qui est remarquable par son porche et ses cloîtres latéraux pavés de dalles funéraires. Dans le village, on peut voir également un cimetière israélite, un ancien lavoir ainsi que la Chapelle de Clairance, édifiée en 1886. 

PHARE DE BIARRITZ

Phare de Biarritz
Phare de Biarritz
Biarritz

Le phare de Biarritz a été construit en 1834 et il domine la mer de 73 mètres. Il domine le Cap Hainsart qui marque la limite entre les grandes plages de sables des Landes et la côte rocheuse du Pays Basque. Il est possible de le visiter et de monter jusqu’en haut après être venu à bout des 248 marches à gravir. En haut, il est possible de faire le tour à 360° et d’avoir une vue à la fois sur les grandes étendues de sable d’un côté, en direction d’Anglet et de l’autre côté de découvrir la baie de Biarritz. La vue depuis le haut du phare est superbe.

💰 : L’entrée du phare coûte 5€ par adulte et 3€ pour les enfants de 4 à 16ans. 
⏱ : Le phare de Biarritz est ouvert de juin à septembre uniquement. Informations supplémentaires sur le site du phare de Biarritz.

BIARRITZ - LE PORT DES PÊCHEURS

Biarritz
5 jours dans le Pays Basque
Biarritz blog voyage

En nous promenant le long de l’Océan, nous ne nous attendions pas à découvrir cela. En effet, assez surprenant, on se retrouve en plein coeur du Port des Pêcheurs, plein de jolies petites maisonnettes colorées de peinture bleue ou rouge très charmantes. Les crampottes, comme elles s’appellent, sont au nombre de 65 pour 95 mouillages et sont la propriété de la ville de Biarritz qui les loue uniquement aux habitants de Biarritz qui possèdent un bateau amarré dans le port. La construction de ce port a commencé en 1780. A coup sûr, vous trouverez un peu de temps pour déambuler dans les ruelles de ce village dans la ville. 

BIARRITZ - LE ROCHER DE LA VIERGE

Le rocher de la vierge

Le Rocher de la Vierge est facilement accessible à pied depuis le centre de Biarritz. Il doit son nom à la vierge qu’on découvre perchée sur un rocher. Elle a été installée en 1865. La légende raconte que pendant une forte tempête, une lumière divine a guidé les bateaux jusqu’au port sans encombre. En remerciement, ils ont mis en place cette vierge sur le rocher. Napoléon III a décidé de percer la roche et de relier le Rocher de la Vierge à la côte. La première passerelle ne résista pas et c’est à Gustave Eiffel que fut confiée la mission de réaliser une passerelle en métal en 1887, encore présente aujourd’hui. Le Rocher de la Vierge est devenu un endroit emblématique de la ville de Biarritz et elle attire énormément de monde. 

💰 : L’accès au Rocher de la Vierge est gratuit. 
⏱ : Le site est ouvert toute l’année sauf par temps de forte tempête. 

5 jours dans le Pays Basque - jour 2 :

BIDART

Bidart
Pas basque blog voyage
Bidart blog voyage

Bidart se trouve à la sortie sud de Biarritz. On a traversé sa périphérie résidentielle pour se rendre en plein coeur du centre du village. On stationne facilement à l’extérieur du bourg car les voitures sont quasiment interdites et le centre est exclusivement piéton. Du parking du Lavoir, du Petit Fronton ou encore du parking de l’Eglise, vous déboucherez immédiatement sur la place Sauveur Atchoarena, la place principale du village autour de laquelle s’anime la vie des Bidartars. Bidart a tout d’un village authentique basque. Il n’y a qu’à tourner le regard à 360° pour s’apercevoir de la qualité architecturale du village. Bien entendu, sur la place, on retrouve le fronton où chacun peut s’adonner à quelques coups de Pala dans la pelote. Ce bruit de la balle sur le mur rythme l’ambiance du village. Autour de la place, on trouve de nombreux bars mais également quelques petits boutiques artisanales. On peut également se rendre au lavoir du village, situé à quelques mètres seulement du centre du village. 

Bidart blog voyage
Pays basque blog voyage

A une quinzaine de minutes du centre du village, on peut rejoindre La Chapelle de la Madeleine qui se situe sur un promontoire qui domine l’océan. Cet édifice est devenu l’un des plus emblématiques de Bidart. Elle a été détruite en 1817 par un ouragan et reconstruite en 1820. Dédiée à Madeleine, c’est un lieu d’étape important sur le chemin des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.

💰 : L’accès à La Chapelle de la Madeleine est gratuit. 
⏱ : Le site est ouvert toute l’année.

SAINT JEAN DE LUZ

Saint Jean de Luz

A quelques minutes au sud de Bidart, on arrive à Saint-Jean de Luz. Ici aussi, à cette période, il y a énormément de monde et il est parfois difficile de stationner. Une fois une place trouvée non loin du centre-ville, on décide de longer l’Océan. On arrive rapidement à un bâtiment emblématique de la ville construit en béton armé par l’architecte Robert Mallet-Stevens, disciple de Le Corbusier, en 1928. C’est un bâtiment qui regroupe des magasins, un hôtel, un casino ainsi qu’une promenade couverte donnant un panorama sur la baie de Saint-Jean-de-Luz. C’est une éloge à l’asymétrie et à la pureté des lignes droites. On longe ainsi la plage et on apprend l’histoire de Saint-Jean-de-Luz grâce à une série de panneaux explicatifs qui se trouvent sur les bords de plage. A l’origine, la rade de Saint-Jean-de-Luz était  naturellement protégée par des falaises ainsi que par une dune de sable qui se dressait au milieu de la baie. Mais à la fin du XVIIème siècle, des aléas climatiques de plus en plus violents ont détruit ces protections naturelles et ont inondé régulièrement la ville. Malgré des tentatives de constructions pendant de nombreuses années, il faut attendre l’arrivée de Napoléon III au milieu du XIXème siècle pour que des travaux de fermeture de la baie soient envisagés. Il fit ainsi construire les digues de Socoa, de Sainte-Barbe et de l’Artha. On les distingue clairement lorsque l’on se positionne face à l’Océan. Ces ouvrages referment la baie et protègent depuis la ville de Saint-Jean-de-Luz. Quant au mur de garantie de l’époque, il a été transformé en promenade le long de la plage et on aperçoit de nombreuses passerelles permettant aux maisons d’avoir un accès direct à la plage.

Depuis la promenade, on accède par des escaliers au centre historique de la ville de Saint-Jean-de-Luz. Les rues piétonnes et notamment la rue Gambetta sont très agréables et on y trouve plein de commerces et d’artisanats locaux. On aperçoit de belles demeures témoignant de la richesse des armateurs du XVIIème siècle. La maison Louis XIV nous rappelle le souvenir du Roi soleil et de son mariage avec Marie-Thérèse d’Espagne en 1660 en l’église Saint Jean-Baptiste qui vaut le détour notamment pour découvrir son magnifique retable du XVIIème siècle.
La place Louis XIV est l’endroit le plus animé de la ville avec de nombreuses terrasses extérieures et l’endroit majeur des manifestations qui s’organisent dans la ville. En allant un peu plus loin vers le port, on peut admirer les bateaux colorés et en arrière plan les jolies maisons de Ciboure, sur la rive gauche de la Nivelle, faisant face à Saint-Jean-de-Luz. Tous ces attraits font de cette ville, blottie entre océan et montagne, un arrêt incontournable dans le Pays Basque.  

Saint Jean de Luz
5 jours dans le Pays basque
Saint Jean de Luz que faire ?

FORT DE SOCOA

Fort de Socoa
5 jours dans le pays basque
Fort de Socoa

Nous terminons cette journée par la découverte du Fort de Socoa. Le parking se trouvant juste à coté du fort est payant. On vous conseille donc de vous garer derrière le Carrefour express, le parking est gratuit. Le Fort se visite uniquement de l’extérieur. Afin de protéger Saint-Jean-de-Luz de l’ennemi Espagnol, Henri IV envisageait déjà à cette époque sa construction. Malheureusement, le projet ne verra le jour que sous le règne de Louis XIII. Il a été également remanié par la suite par Vauban. Une fois le premier pont-levis franchi, on entre dans l’enceinte du Fort. Ensuite, on accède à une partie située à l’arrière du Fort et qui donne une vue panoramique sur l’océan. Ce lieu a été une caserne puis il a été affecté aux services des Douanes, puis à des activités liées à la voile. 

💰 : L’accès au Fort de Socoa est gratuit mais il se visite uniquement de l’extérieur. 
⏱ : Le site est ouvert toute l’année.

VAN SPOT 🚐 
Après avoir fait le tour du fort, nous installons notre van sur le parking qui surplombe la route. Ce spot nous permet d’avoir une superbe vue sur le fort, la baie de Saint Jean de Luz et l’Océan Atlantique et d’en profiter un maximum jusqu’aux dernières lueurs du jour. Position du spot : Ciboure 

5 jours dans le Pays Basque - jour 3 :

LA CORNICHE BASQUE

La Corniche basque
5 jours dans le Pays Basque

La route de la Corniche est un sentier qui part de Ciboure et rejoint Hendaye en passant par Urrugne. C’est un parcours qui longe l’Océan Atlantique et qui est une vraie réserve pour la biodiversité et une grande richesse environnementale. On peut également emprunter le sentier du littoral à Bidart, un peu plus au nord et jusqu’à San Sébastien au sud. Pour découvrir tous les secrets de la Route de la Corniche, on vous conseille de vous rendre à la Maison de la Corniche. Vous y trouverez tout très bien expliqué à travers des expositions et des panneaux d’informations clairs et complets. Les paysages sont sublimes et variés. On découvre de hautes falaises découpées de plusieurs façons toutes aussi surprenantes les unes que les autres. On tombe aussi sur de magnifiques petites criques mais également de grandes étendues de plaines remplies de bruyères. Un endroit vraiment naturel et préservé. Malgré cela, comme vous le pourrez le découvrir en allant sur ce site, l’érosion est très importante et la route de la Corniche (partie voiture) a été fermée partiellement en 2021. C’est un site très fragile qui se détériore très vite. Malheureusement, d’ici 30 à 40 ans, la route de la Corniche aura disparu. 

💰 : L’accès à la route de la Corniche est gratuit. 
⏱ : Le site est ouvert tous les jours de l’année. 

LE CHATEAU ABBADIA

Château d'Abbadia
Château Abbadia

Cette demeure, que l’on découvre au détour d’un chemin, est d’une architecture surprenante pour la région du Pays Basque. On y retrouve plusieurs styles, néogothique, Empire, ou encore des influences africaines etc. Autant d’exubérance et d’originalité à l’image de son propriétaire : l’explorateur Antoine d’Abbadie. Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de le visiter mais c’est paraît-il un endroit surprenant ! Antoine d’Abbadie (1810-1897) était explorateur, géographe, anthropologue, etc. et surtout un grand rêveur. Ce projet, c’est comme si son rêve d’enfant était devenu réalité. Il fait construire un poste d’observatoire à 360° et un laboratoire. Ce bâtiment est l’oeuvre de l’architecte Eugène Viollet-le-Duc. On ne peut que vous conseillez de prendre le temps de vous y arrêter. En ce qui nous concerne, nous irons le visiter dès notre prochain passage dans la région. 

💰 : L’accès au château est à 9,50€ par adulte et 7,50€ pour les enfants de 14 à 18ans
⏱ : Le site est ouvert du lundi au vendredi : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. Samedi, dimanche et jour férié : de 14h00 à 18h00.

HENDAYE

Hendaye
Hendaye

On décide de continuer jusqu’à Hendaye, la dernière ville avant l’Espagne et surtout l’endroit idéal pour faire du surf. Lorsqu’on arrive sur la route qui longe la plage, on aperçoit des centaines de plages de surf avec de nombreuses écoles de surf et des loueurs. En même temps, Hendaye c’est 3,5km de plage protégées des fortes houles avec des vagues régulières. La plage d’Hendaye est classée parmi les 10 plus belles plages de France (selon Tripadvisor). C’est l’endroit parfait pour surfer que vous soyez débutant ou initié ! En ce qui nous concerne, pour continuer après notre initiation au surf que l’on avait réalisé en Bretagne en 2020, on en profite pour resurfer sur les vagues de l’Atlantique. Un vrai plaisir même s’il y a énormément de monde dans l’eau. Un peu plus loin, on peut découvrir le port d’Hendaye où il est agréable de se promener et en fond, la ville espagnole d’Hondarribia et ses remparts fortifiés. 

Informations pratiques Hendaye
Si vous venez à Hendaye, il faut absolument profiter de ce spot pour surfer ! Soyez prévoyants pour réserver un cours de surf dans l’une des nombreuses écoles de la ville. Nous, on vous conseille d’aller chez Lehena.

5 jours dans le Pays Basque - jour 4 :

TRAIN DE LA RHUNE

Train de la Rhune
Train de la Rhune
Train de la Rhune

Pour ce jour 4, nous avons prévu d’emprunter une attracation phare du Pays Basque : Le petit train en bois de la Rhune. En effet, pour pouvoir le prendre, il est nécessaire de prévoir à l’avance car les places sont limitées et en haute saison, les places s’arrachent comme des petits pains et beaucoup de trajets sont à guichet fermé. Une fois le sésame en poche, on part en direction le Col de Saint-Ignace, situé entre Saint-Jean-de-Luz et Sare. Une fois arrivés, les parkings sont pleins et il faut se garer un peu loin et finir à pied. 
Il s’agit d’un train à crémaillère presque centenaire qui nous emmène jusqu’au sommet le plus mythique du Pays Basque : La Rhune, en 35 minutes environ. Il est possible de faire l’aller-retour en train, mais avec un temps d’arrêt au sommet de 1h30. Si non, pour les plus courageux, le trajet peut être fait à pied. pour notre part, nous avons choisis de faire le trajet retour à pied afin de profiter pleinement des paysages . Il faut alors compter environ 1H45 pour redescendre. Bien sur, la vue au sommet est exceptionnelle si le temps est dégagé. Vous verrez que le sommet de la Rhune est souvent dans les nuages. En haut, vous trouverez de quoi vous restaurez mais surtout, vous découvrirez un panorama splendide sur les côtes françaises et espagnoles avec la chaîne des Pyrénées. 

5 jours dans le pays basque
La Rhune
La Rhune

💰 : le billet de train coûte 20 euros par personne
⚠️ : il y a beaucoup de monde, il faut donc réserver son billet en amont sur internet sous peine de rester sur le quai.
       NB : Le train est fermé pour travaux jusqu’en juin 2023.

AINHOA

Ainhoa

Classé plus beau village de France, Ainhoa est un vrai coup de coeur et reprend toutes les caractéristiques qui font le charme et l'authenticité des villages Basques.

On commence notre journée par la découverte du charmant village d’Ainhoa. Classé parmi les plus beaux villages de France, cet endroit nous a conquis par sa beauté, son charme et son authenticité. Il s’agit d’un village d’un peu plus de 600 habitants qui a été créé au XIIème siècle pour accueillir les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Cette bastide rue comporte de charmantes maisons aux façades blanches et rouges comme on retrouve finalement à de très nombreux endroits au Pays Basque. On retrouve quelques jolies boutiques d’artisanat, l’église et son cimetière et également, accolé à l’église, le fronton. La petite anecdote qu’on a découvert, c’est que traditionnellement les maisons à colombages sont orientées à l’Est pour se protéger du mauvais temps qui vient de l’Océan Atlantique. Or, comme ici les maisons se tournent vers la rue principale, certaines maisons sont orientées à l’Ouest. Si vous faites attention, vous verrez que les ouvertures des maisons orientées à l’Ouest sont ainsi beaucoup plus petites. 

Pays basque blog voyage
Ainhoa
Pays basque blog voyage

Informations pratiques Ainhoa
Ainhoa est un vrai coup de coeur et il est considéré comme l’un des plus beaux villages du Pays Basque. Ainsi, de nombreux touristes ou encore, de part sa position stratégique sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, beaucoup de pèlerins, passent par ce village. On vous conseille de vous y rendre de bonne heure pour éviter l’afflux massif de touristes et de ce fait découvrir avec calme et saveur, les charmes de cet endroit.

CHAPELLE DE NOTRE DAME DE L'AUBéPINE

Chapelle Notre dame de l'aubépine
Chapelle Notre dame de l'aubépine

A environ 45 minutes de marche du centre d’Ainhoa, on peut accéder à La Chapelle de Notre-Dame de l’Aubépine. Elle se situe à 389 mètres d’altitude sur les pentes du mont Atsulai. A côté de La Chapelle, on peut découvrir 26 stèles discoïdales et tabulaires, symboles de l’art funéraire basque. Ce qui est intéressant outre ces vestiges de notre patrimoine, c’est que d’ici, on a un magnifique panorama sur la vallée de Xareta, la Rhune et au loin, l’Océan Atlantique.De nombreuses légendes existent sur ce lieu et il y a également de nombreuses croyances oscillant entre magie, religion et histoire. Lors de l’ascension depuis le centre du village, qui ne présente pas de grandes difficultés, vous aurez peut être la chance de croiser quelques Pottok en liberté aux bords du chemin. 

💰 : L’accès à la chapelle Notre-Dame de l’Aubépine est gratuit

5 jours dans le Pays Basque - jour 5 :

ESPELETTE

Espelette
Espelette blog voyage
Espelette blog voyage

Pour cette nouvelle journée, on commence par la découverte du village d’Espelette. Comme vous vous en doutez, c’est de là que vient le fameux piment d’Espelette. Il est d’ailleurs impossible de passer à côté quand on visite le village. En effet, sur les façades des bâtiments il y a pleins de piments suspendus en train de sécher. Outre le piment, Espelette est également un village très pitorresque qui s’organise autour d’une rue principale bordée de boutiques d’artisans et de producteurs locaux. Vous trouverez tout ce que vous voulez et découvrier plein de façon dont le piment peut être utiliser : charcuteries, apéritifs etc. Bien évidement, les façades sont superbes. Typiques encore ici du Pays Basque, l’architecture rouge et blanche principalement, avec tous ces piments suspendus aux façades donnent un cachet superbe à ce joli village. 

Informations pratiques Espelette
 Il y a énormément de monde qui vient visiter le village d’Espelette. Il y a quelques parkings mais les places sont pas assez nombreuses. Il est donc parfois difficile de s’y garer. Il est plus convenable d’arriver de bonne heure pour être sûr de pouvoir stationner. 

PAS DE ROLAND

Pas de Roland
Pas de Roland
Pas de Roland

On prend ensuite la direction du village d’Itxassou. Il est le point de départ de nombreuses balades. Pour notre part, nous avons choisi de nous balader le long de la Rive au Pas de Roland. Une petite route, très étroite, longe la rivière. On vous conseille de garer votre voiture au village et de continuer à pied. Ce n’est pas long et c’est d’autant plus agréable. Il y a environ 2 km pour arriver au Pas de Roland.
Selon la légende, Roland, le neveu de Charlemagne, passa par ce site en août 778 en se dirigeant à cheval vers le col qui lui permettra de repousser les Sarrasins (en réalité la milice Vasconne basque) en Espagne avec l’aide de son armée. Toutefois, un gros rocher infranchissable lui barra le passage. Une première légende raconte que cette cavité fût creusée par un coup de sabot du cheval de Roland. Une seconde relate que ne pouvant poursuivre son chemin, Roland brandit son épée (du nom de Durandal ) et tailla un passage lui-même pour franchir cet obstacle avec ses soldats. Depuis le Pas de Roland, on a une magnifique vue sur l’Artzamendi qui est accessible en randonnée. Sinon, à 20 minutes en voiture on rejoint le Col de Méhatché, départ plus proche pour l’accès au sommet de l’Artzamendi et départ de nombreuses belles randonnées. 

Informations pratiques Pas de Roland
L’accès se faisant par une route très étroite et sinueuse, on vous conseille de vous garer au village d’Itxassou ou bien au parking qui se trouve à droite en direction du Pas de Roland, et de finir votre chemin à pied. 

MONT ARTZAMENDI

Mont Artzamendi

Le MONT ARTZAMENDI EST évidement NOTRE SPOT COUP DE COEUR DE CE road-trip au pays basque. Un panorama à 360° entre océan et montagne à couper le souffle.

Après le Pas de Roland, on décide de prendre de la hauteur en direction de l’Observatoire Civil qu’on aperçoit depuis un moment et qui se situe au Mont Artzamendi. Le sommet de cette montagne atteint les 924 mètres d’altitude et il est le point culminant de la province du Labourd, dans le Pays basque français, à proximité de la frontière espagnole. C’est littéralement notre coup de cœur de ce séjour de 5 jours dans le Pays Basque. Depuis le sommet, cela nous permet d’avoir un panorama à 360° sur les Pyrénées. La vue est à couper le souffle ! Cependant, comme tout sommet, la vue se mérite : la route est très étroite, il faut faire quelques manœuvres lorsque l’on croise d’autres personnes. Mais, la route est très belle. Au départ on longe la rivière Nive, puis on monte au milieu de la forêt avant d’arriver sur les hauteurs avec de superbes paysages. Il est également possible d’y accéder à pied depuis Itxassou, comme on vous l’a dit précédemment. Une fois au sommet, on trouve de nombreux animaux en liberté (vaches, moutons, et Pottok) en liberté. Soyez vigilants, les animaux traversent régulièrement la route. Si vous levez un peu la tête, vous verrez sûrement des vautours qui volent au dessus de la vallée. Nous décidons de rester ici pour passer la nuit et profitons d’un magnifique spectacle avec un coucher de soleil sur les montagnes et l’Océan Atlantique.

Mont Artzamendi
Mont Artzamendi
Mont Artzamendi

 VAN SPOT 🚐 
L’endroit idéal pour passer la nuit, en profitant d’un magnifique coucher de soleil sur les Pyrénées, sur les côtes françaises et espagnoles et l’Océan Atlantique. Position du spot : Col de Méhatché.

Après ce magnifique séjour avec notre Van VanAway de 5 jours dans le Pays Basque, il est déjà l’heure de reprendre la route en direction de notre Auvergne. Pour notre première expérience en mode Vanlife, c’est plutôt bien réussi ! Nous avons adoré nous promener à bort de notre Van Volkswagen T6 Malaga. Nous avons vraiment à l’intérieur tout ce dont nous avions besoin : évier (réserve 20L), plaque gaz, frigo, rangements, table, rallonge douche. En plus, avec son gabarit, nous sommes passés partout dans les petits villages, les routes sinueuses de montagnes ou encore les parkings du bord de mer souvent limité à 2m de hauteur. Nous avons apprécié la grande liberté, ce sentiment de pouvoir aller où on veut quand on veut, de n’être attendu nulle part et d’organiser notre journée au gré de nos envies. Expérience validée. Nous n’avons qu’une hâte, c’est de repartir en Van découvrir d’autres jolis coins ! 

Nous espérons que notre guide vous aidera pour passer 5 jours dans le Pays Basque. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous les demander.
➡️ Retrouvez tous nos guides sur les Pyrénées Atlantiques.